caret-sm-white star-half circle-drag icon-checkmark-nocircle icon-envelope Left Arrow Scroll down Scroll down close Expand Scroll down quote-marks squiggle Play Play Pause Pause long squiggle squiggle 1 close filter-icon Info Compare Compare Selected Information
Astuces de course

Trois principaux mythes de la course à pied démystifiés

Coureurs animés qui s’étirent
Flèche vers le bas
Flèche vers le bas

AVERTISSEMENT : CET ARTICLE NE FOURNIT PAS DE CONSEILS MÉDICAUX

Le contenu de cet article est uniquement destiné à des fins d’information ou d’éducation générale et n’est pas destiné à se substituer à un avis médical professionnel, à un diagnostic ou à un traitement. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de santé qualifié pour toute question que vous pourriez avoir concernant un problème de santé ou un traitement avant d’ajuster vos entraînements de course, votre alimentation, et vos routines de mise en forme ou de soins de santé.

Nous voulons que chaque coureur et coureuse profite au maximum de chaque course — que vous soyez un débutant ou un expert du parcours de course. Nous avons fait appel à nos spécialistes de la course à pied de l’équipe Brooks Run Signature pour démystifier les trois mythes les plus courants sur la course à pied afin que vous puissiez avoir tous les faits dont vous avez besoin pour courir avec plaisir.

En savoir plus sur Brooks Run Signature

La course à pied va-t-elle ruiner vos genoux?

Mythe! La course à pied est en fait une bonne chose pour vos genoux.

Dessin au trait de jambes en mouvement

Brooks dirige un laboratoire de recherche dédié dont les membres s’efforcent de comprendre les bons et mauvais effets de la course à pied sur les humains.

La course à pied aide à maintenir la santé des genoux. « Notre corps s’adapte constamment aux forces extérieures auxquelles il est soumis... lorsque nous courons, notre cartilage se remodèle et devient plus fort, ce qui minimise les risques de développer de l’arthrite en vieillissant. »

Matt Trudeau Spécialiste de la biomécanique chez Brooks

Cependant, cela ne signifie pas que courir met le corps à l’abri des blessures. « Une charge trop importante sur le corps peut être nuisible, il est donc important d’augmenter la course progressivement, » note Trudeau.

Pour maximiser les avantages de la course à pied pour tout le corps, courez avec des chaussures qui soutiennent la séquence naturelle et unique des mouvements de votre corps. Qu’il s’agisse de soulager les douleurs au genou ou des voûtes plantaires, vous pouvez utiliser notre Conseiller Chaussure pour trouver le bon soutien et le bon modèle pour vos courses.

Faut-il s’étirer avant de courir?

Mythe! Vous devriez faire des échauffements, mais sans étirements traditionnels.

Dessin au trait d’un coureur qui s’étire

Il existe deux types différents d’étirements : statiques et dynamiques. L’étirement statique est ce à quoi les gens pensent traditionnellement lorsqu’ils imaginent un étirement, comme se pencher pour toucher ses orteils et maintenir la pose pour obtenir cet étirement doux des ischio-jambiers. Cependant, les étirements statiques ne sont pas aussi utiles pour les coureurs qui ont besoin de s’échauffer avant une course.

Il est conseillé aux coureurs et coureuses d’essayer plutôt des étirements dynamiques avant leur course. Les étirements dynamiques réduisent le risque de blessure et stimulent la circulation sanguine dans vos muscles et vos articulations. Pensez aux élancements des jambes, aux accroupissements aériens, aux genoux élevés et aux coups de pied aux fesses.

Essayez ces cinq étirements dynamiques pour coureurs de l’entraîneur de course professionnel Tywon Thompson.

Les bananes aident-elles à prévenir les crampes pendant la course?

Mythe! Les bananes sont nourrissantes mais elles ne soulageront pas les crampes dues à l’exercice.

Dessin au trait d’une banane

Les bananes sont d’excellentes collations pour les gens qui font de l’exercice, riches en sucres et en électrolytes facilement digestibles.

Généralement, les crampes musculaires pendant l’exercice sont causées par la déshydratation ou un déséquilibre électrolytique. Donc, si les bananes sont remplies d’électrolytes, elles doivent être excellentes pour prévenir les crampes, n’est-ce pas?

Pas tout à fait. Une étude réalisée en 2012 par le Department of Health, Nutrition, and Exercise de l’Université du Dakota du Nord a révélé que les bananes, bien qu’elles soient riches en électrolytes, ne sont pas susceptibles de soulager les crampes dues à l’exercice.

Ne vous jetez pas tout de suite sur les bananes – il y a encore beaucoup d’éléments nutritifs sous cette pelure. Les bananes sont des collations faciles à emporter et elles peuvent être un excellent carburant pour tout exercice.

Que devriez-vous manger pour soulager les crampes?

Des recherches indiquent que les aliments vinaigrés peuvent aider à soulager les crampes. Le vinaigre envoie un message au cerveau pour détendre le système nerveux, ce qui diminue l’activité des motoneurones dans le muscle à l’origine de la crampe. Essayez le jus de cornichons ou un peu de vinaigre de cidre de pomme avant ta prochaine course pour prévenir les crampes musculaires.

Vous voulez davantage de science? Consultez notre équipe Run Signature pour en savoir plus. 

Étiquettes