caret-sm-white star-half circle-drag icon-checkmark-nocircle icon-envelope Left Arrow Scroll down Scroll down close Expand Scroll down quote-marks squiggle Play Play Pause Pause long squiggle squiggle 1 close filter-icon Info Compare Compare Selected Information
Astuces de course

Des conseils de course sur sentiers incontournables pour les débutants

2 coureurs sur un sentier en montagne
Flèche vers le bas
Flèche vers le bas

La course sur sentiers est nouvelle pour vous, vous vous demandez par où commencer? Grâce à nos experts, vous courrez sur les sentiers battus en un rien de temps.

Qu’est-ce que la course sur sentiers?

Au-delà des trottoirs, un autre monde s’offre à vous, et la course sur sentiers est une merveilleuse façon d’en faire l’expérience. C’est un concept assez simple : sortez profiter de la nature pour y courir. Vous pouvez trouver des pistes de course sur sentiers dans les montagnes, au milieu d’un parc dans les montagnes, à travers un parc, sur la côte ou encore sur n’importe quel chemin non pavé. Bien que le changement de paysage d’une route pavée aux grands espaces semble simple, il y a beaucoup à apprendre lorsque l’on fait ses premiers pas de course sur sentiers.

Nous avons discuté avec des employés expérimentés de Brooks pour découvrir des conseils de sécurité, savoir comment faire ses premiers pas sur sentiers, connaître les équipements essentiels et plus encore.

Femme courant sur un sentier

La sécurité d’abord

  • Si vous courez seul sur un sentier, dites toujours à quelqu’un où vous vous rendez et fournissez une plage horaire approximative de ton course. Sur les sentiers, la couverture cellulaire est souvent inégale ou inexistante, il est donc logique d’informer d’autres personnes de ses plans.
  • Consultez à l’avance les avis sur les sentiers sur des sites de randonnée ou des applications comme AllTrails. Cela peut vous aider à connaître en avance le type de surface des sentiers et à éviter les surprises comme les points de départ de sentiers fermés ou les arbres arrachés en raison de tempêtes. Les utilisateurs fournissent des détails utiles pour vous préparer au mieux aux conditions météorologiques précises, à la flore et à la faune, et même aux autorisations nécessaires et aux conditions de stationnement. Ces ressources offrent une idée générale de la fréquentation du sentier et s’il est adapté à votre niveau. Si vous remarquez qu’un sentier n’a pas reçu d’avis depuis longtemps, cela peut indiquer une zone à éviter.
  • Prenez une photo ou faites une capture d’écran de la carte du sentier pour ne pas être dépendant de la couverture cellulaire.
  • Soyez amical avec les autres utilisateurs du sentier et faites-leur poliment savoir que vous passez à plus de 10 mètres. Faire connaître votre présence est une forme de courtoisie, mais c’est également une pratique sécuritaire - cela peut vous aider à éviter les conflits potentiels. Après tout, personne n’aime être surpris.
  • Faire de la course sur sentiers prend généralement plus de temps que courir sur des routes, et vous resterez parfois beaucoup plus longtemps que prévu sur les sentiers. Avoir des éléments essentiels comme de l’eau et un équipement approprié vous assurera d’être en sécurité, quelles que soient les conditions.
Femme courant sur un sentier

Tout sur la course

  • Respectez les sentiers et les terrains qu’ils traversent. N’oubliez pas que les terrains sur lesquels vous courez ont probablement été habités par des peuples autochtones pendant des générations. Maintenez la propreté et conservez les sentiers tels que vous les avez trouvés. Apprendre l’histoire des terres sur lesquelles vous courez vous permettra de mieux apprécier leur passé et de préserver leur utilisation future.
  • Marcher ou faire de la randonnée pendant une course sur sentiers est normal. Tout le monde le fait à un moment donné, même les têtes de peloton. Il n’y a pas de honte à ralentir le rythme sur les pentes raides ou chaque fois que l’on a besoin d’une pause. Après tout, pourquoi se rendre dans la nature si on ne prend pas le temps d’en profiter?
deux coureurs marchant sur un sentier dans les montagnes
Le coureur jette l’eau d’un sac à dos
    Ne comparez pas votre vitesse sur le sentier à votre vitesse sur route. Lors d’une course sur sentiers, vous pouvez facilement ajouter plus de 2 minutes à votre rythme « normal » habituel. Lorsque vous courez sur un terrain mixte, votre vitesse est davantage une moyenne de votre effort global dépensé dans les montées, les descentes et les sections plates, sans atteindre des durées précises pour chaque kilomètre.
  • La stabilité et l’exercice du haut du corps peuvent vous aider à gagner en agilité, ce qui est pratique lorsque vous essayez d’éviter les racines, les rochers et les flaques d’eau.
  • Courir entre amis! Les nouvelles activités sont plus amusantes et plus faciles à aborder lorsque l’on a un ami avec qui les partager.
Femme courant sur un sentier
  • Si vous vous inscrivez pour votre première course sur sentiers, lisez des rapports de course ou essayez de trouver des balados en ligne pour obtenir à l’avance des conseils sur ce à quoi vous attendre lors de cette course et les conditions.
  • Si vous courez avec une montre GPS, vous trouverez souvent des parcours de course sur sentiers à télécharger sur votre montre sous forme de fichiers .gpx pour vous assurer en temps réel d’être sur la bonne voie. Bien que les pistes de course soient habituellement bien marquées, il est normal de se retrouver seul en cours de route et il est bon de savoir que vous allez dans la bonne direction.

Qu’apporter avec soi lors d’une course sur sentiers?

  • Avez-vous besoin de chaussures de course sur sentiers particulières? Oui et non. Si le sentier de ton course est plat et sec, vos chaussures de route devraient convenir. Mais investir dans de bonnes chaussures de course sur sentiers n’est pas une mauvaise idée. Elles offrent une meilleure traction et plus de protection contre les éléments (pensez aux terrains glissants et aux roches irrégulières).
deux coureurs marchant sur un sentier dans les montagnes
Le coureur jette l’eau d’un sac à dos
Coureuse sur sentiers accroupie avec son sac à dos
    L’eau est essentielle pour toute course, mais comme la course sur sentiers peut vous emmener loin de la fontaine d’eau la plus proche, il est préférable de bien se préparer en garantissant une hydratation plus que suffisante. Pensez à un bon ensemble de produits pour vous hydrater, par exemple dans un sac à dos, un gilet, une ceinture ou des bouteilles à la main. Rendez-vous dans un magasin local et essayez-les en personne pour savoir ce qui vous convient le mieux.
  • En plus d’apporter de l’eau, n’oubliez pas une petite trousse de premiers soins, votre téléphone portable et des aliments faciles à transporter comme des barres énergétiques.
  • Habillez-vous avec plusieurs couches pour éviter d’avoir trop chaud ou trop froid si le temps change soudainement. Les équipements tels que les cache-cou, les manchettes et les bandanas sont polyvalents : ils peuvent vous protéger du soleil, des plantes épineuses et des insectes et sont faciles à enlever ou à attacher à votre sac. Vous pouvez également les tremper dans l’eau d’un ruisseau ou les remplir de glace aux postes de secours pour vous rafraîchir.

Partez à l’aventure sur les sentiers

La course sur sentiers ne doit pas forcément vous faire peur. Suivez votre propre rythme, soyez prudent et profitez de la splendeur des grands espaces.

Maintenant que vous avez découvert de nombreuses informations utiles sur la course sur sentiers, consultez cet article . Il présente de sages conseils qui vous aideront à faire vos premiers pas si la course en général est nouvelle pour vous. Découvrez d’autres informations utiles, conseils, entraînements et histoires de course sur le blogue Run Happy.

Étiquettes