caret-sm-white star-half circle-drag icon-checkmark-nocircle icon-envelope Left Arrow Scroll down Scroll down close Expand Scroll down quote-marks squiggle Play Play Pause Pause long squiggle squiggle 1 close filter-icon Info Compare Compare Selected Information
Astuces de course

Êtes-vous prêt à courir?

Nia Akins portant une veste Brooks Beasts
Flèche vers le bas
Flèche vers le bas

Nia Akins de Brooks Beast donne des conseils pour vous aider à atteindre la ligne d’arrivée.

Les courses reviennent, lentement mais sûrement.

Que vous envisagiez votre première ou votre 50e course, il est toujours bon d’être préparé. Et qui de mieux pour vous aider à vous préparer à la course qu’un coureur professionnel?

Nous discutons avec Nia Akins de Brooks Beast de sa routine d’avant-course, de la façon dont les coureurs peuvent rester mentalement forts après le coup de pistolet de départ et de ce que c’est que de gérer l’adversité pendant une course. De plus, elle donne ses conseils d’experte pour le jour de la course.

Nia Akins s’échauffe avant une course

La routine d’avant-course de Nia

Bien que chaque coureur soit différent, Akins recommande de faire des choses pour se détendre.

J’essaie surtout de me détendre toute la journée en lisant ou en écrivant. Si j’ai ma guitare, je m’entraîne avant la course. J’aime écouter de la musique alors qu’on s’approche de l’heure de la course. Sur le plan nutritionnel, je mange généralement un repas léger en glucides avec un peu de café environ une heure après l’échauffement. Quelques heures avant la course, je vais bouger un peu en faisant un petit jogging et quelques exercices. »

Conseils de Nia avant la course

  • Essaie de manger des choses que tu connais bien et qui ont fonctionné pour toi dans le passé
  • Écoute ton corps. N’aie pas peur d’ajuster ta routine d’avant-course pour t’adapter à ce que tu ressens
  • Pratique le dialogue intérieur positif!
Nia Akins dans une course de relais
Nia Akins à mi-course

Nia sur sa mentalité de coureuse

Même si vous pensez que l’univers de la course pro ne s’applique pas à vous, adopter un état d’esprit digne d’un pro peut aider n’importe quel coureur à atteindre ses objectifs.

À la ligne de départ, je me dis toujours deux choses : (1) Ma place est ici et (2) ça va être ridiculement amusant mais ça va faire mal. Pendant la course, je réévalue constamment ma position et ce que je ressens de la manière la plus objective possible. Cela m’aide à rester calme et ancrée dans le moment présent. Puis j’attends que le feu vert mental donne le « coup d’envoi ». Quand ça arrive, c’est une réaction instinctive : je me mets à courir. »

Nia Akins s’entraîne aux départs
Nia Akins regarde vers le bas

Les conseils de course de Nia

  • Une grande partie de la course est mentale, je pense faire preuve de compassion avec soi-même est important. Personnellement, je pense que tout ce que l’esprit ressent, le corps le met en pratique. Si je m’acharne sur la fatigue que je ressens, je remarque que je vais commencer à perdre la forme et devenir paresseuse.
  • Aie un bon équilibre entre tes pensées objectives et subjectives. Essaie de t’assurer que ta pensée subjective et émotionnelle n’est pas à la place du conducteur. D’après mon expérience, fuir l’émotion ne fonctionne qu’à l’occasion. Tu dois être stratégique, car les émotions peuvent vraiment obscurcir ton jugement.
  • Accepte l’adversité. Il n’y a rien que tu puisses faire à ce moment pour changer ou améliorer la situation. Fixer un nouvel objectif pour faire une course dont tu es fier est le mieux que tu puisses faire à ce moment-là. Je pense que le conseil le plus stupide que j’ai reçu est de finir une course quoi qu’il arrive. Parfois la meilleure chose à faire est de s’arrêter. Tu dois écouter ton corps. Cette année, je suis tombée pendant la finale des essais olympiques et j’ai eu mal, très mal. Mais j’étais arrivée jusque-là et j’avais l’impression que je devais terminer cette course. Et cela a porté ses fruits. J’étais plus fière de la façon dont j’ai réagi que de n’importe quelle autre course de ma carrière.
Nia Akins s’étire

La routine d’après-course de Nia

Franchir la ligne d’arrivée? Ce n’est pas la dernière étape. La récupération est aussi une étape importante pour rester en bonne santé physique et mentale.

Après une course, je fais un jogging d’un kilomètre environ. Si j’ai de la chance, mon canapé a également une séance d’entraînement de prévue. Après le jogging, je prends un frappé protéiné et je fais le point avec notre entraîneur sportif. Quand je rentre à la maison, je prends un bain d’Epsom et je me repose pour le reste de la journée ou de la soirée. »

Nia Akins embrassant ses coéquipiers
Nia Akins s’étire avec ses coéquipiers

Conseils de Nia pour l’après-course

  • Trouve une routine de récupération. Tout le monde est différent, mais une fois que tu as trouvé une routine qui fonctionne pour toi et qui te laisse te sentir bien le lendemain, continue de la respecter.
  • Mange! S’empiffrer après un gros effort fait partie intégrante du rétablissement. Après une course, j’ai l’habitude de me gâter un peu avec la nourriture, surtout si nous sommes dans une ville divertissante , en m’assurant malgré tout de donner à mon corps ce dont il a besoin.

Nia et les bêtes

Mettez-vous à jour avec Nia Akins et sa carrière de coureuse professionnelle sur Instagram. Vous voulez plus d’interaction avec les coureurs professionnels? Découvrez le tableau complet de Brooks Beasts et suivez l’équipe sur Instagram.

Étiquettes