caret-sm-white star-half circle-drag icon-checkmark-nocircle icon-envelope Left Arrow Scroll down Scroll down close Expand Scroll down quote-marks squiggle Play Play Pause Pause long squiggle squiggle 1 close filter-icon Info Compare Compare Selected Information
Astuces de course

Cinq façons de célébrer le Jour de la Terre pendant votre course

Une photo à angle bas d’un coureur marchant sur une pelouse verdoyante.
Flèche vers le bas
Flèche vers le bas

Même si vous êtes un-e passionné-e du tapis roulant, rien ne vaut une bonne course à l’extérieur — le vent dans le dos et de nouveaux paysages à chaque tournant. Pour vous aider à en profiter, nous avons rassemblé les meilleures façons de célébrer le Jour de la Terre en tant que coureur et coureuse. Le meilleur dans tout ça? Vous n’avez pas à vous limiter au vendredi 22 avril, — vous pouvez faire ces activités toute l’année!

1. Pratiquer le « plogging »

Qu’est-ce que le « plogging »? Eh bien, c’est une activité de course géniale inventée par les mêmes personnes qui vous ont apporté le « fartleks » : les Suédois. Une combinaison des mots suédois « plocka upp » (cueillir) et « jogga » (jog), c’est le simple geste de ramasser les déchets pendant vos courses et vos périodes de jogging.

Vous apercevez un emballage de gomme au sol? Rangez-le dans votre poche jusqu’à votre retour à la maison. Vous trouvez une bouteille d’eau? Jetez-la dans le bac de recyclage le plus proche. Vous aimeriez récupérer davantage? Allez-y, apportez un sac à ordures et des gants en caoutchouc. Un désinfectant pour les mains ne vous fera pas de mal.

Pour inspirer les autres, prenez une photo de vos déchets et publiez-la sur les médias sociaux avec le mot-clic #plogging.

2. Verdir vos vêtements de course

La course a naturellement une assez petite empreinte carbone mais, pour l’alléger encore davantage, choisissez des vêtements et des chaussures de course durables.

Recherchez les vêtements de course fabriqués à partir de matériaux recyclés, renouvelables et provenant de source durable, ainsi que ceux qui ont de faibles (ou mieux encore, aucune) émissions de carbone. L'une de nos favorites est la Ghost 14, la première chaussure carboneutre de Brooks.

3. Recycler vos vieilles chaussures

Il est triste de l’admettre, les chaussures de course ne durent pas éternellement. Donc, lorsque le moment est venu, recyclez-les. Bien qu’il ne soit pas aussi facile de recycler des chaussures que de les jeter dans le bac vert, il n’est pas nécessaire qu’il en soit ainsi. Un bon nombre d’entreprises nationales offrent maintenant des services de recyclage, et plusieurs entreprises locales aident également.

En voici quelques-unes que nous vous recommandons d’utiliser :

  • TerraCycle : Achetez une Boîte Zéro Déchet, remplissez-la et retournez-la pour recycler facilement les chaussures de course, les vêtements, l’équipement ou tout autre article qui encombre vos placards.
  • One World Running : En 1986, cet organisme a commencé à recueillir des chaussures de sport usagées (mais toujours utilisables!) pour les distribuer à des coureurs et coureuses à travers le monde. Maintenant, il recueille aussi des chandails, des shorts et d’autres articles.
  • Soles4Souls : Cet organisme sans but lucratif facilite le don de chaussures et de vêtements. Utilisez son outil en ligne pour trouver un point de dépôt près de chez vous ou expédiez gratuitement jusqu'à 50 livres de chaussures (!!) depuis la zone continentale des États-Unis. Les articles sont remis aux personnes dans le besoin partout aux États-Unis et à l'étranger.

4. Courir à l’échelle locale

Il n’est pas nécessaire de faire un long trajet en voiture ou en avion courir 5 km, 10 km ou même pour participer à un marathon. En choisissant des courses locales, vous pouvez réduire la quantité d’émissions de carbone pour la planète.

De plus, une course locale comporte beaucoup d’avantages : Elle peut vous faire économiser de l’argent et du stress (en éliminant la logistique des déplacements, sans parler des changements d’altitude et de fuseau horaire) et vous permettre de participer plus souvent à des activités de course. Lors de ces courses, vous avez la chance de courir avec des gens de votre communauté locale et d’apprendre à les connaître.

Pour trouver des activités qui se déroulent près de chez vous, consultez le répertoire des courses Active.com. Ce répertoire indique également les courses virtuelles parce qu’en fin de compte, tout ce dont vous avez besoin pour une bonne course, c’est vous et une attitude positive.

5. Appuyer les courses écologiques

Nous le comprenons. Parfois, vous voulez simplement voyager — et participer à une course en cours de route. Lorsque la piqûre du voyage vous reprend, songez à choisir des courses durables.

Prenez la série Ragnar Relay, par exemple. Elle a adopté plusieurs mesures pour favoriser la durabilité — les verres à usage unique ont été éliminés, les dossards sont lavés et réutilisés, des installations de récupération des matières font partie de tous les événements (il y a même du compostage durant les courses en sentier) et des panneaux solaires ont été installés sur les caravanes de course.

Lorsque vous consultez des sites de courses, vérifiez s’il y a une page « durabilité ». On les retrouve de plus en plus sur les sites de courses et elles peuvent vous donner beaucoup d’informations sur la façon dont une course minimise son empreinte carbone.

Protéger notre planète

Il existe de nombreuses façons de célébrer le Jour de la Terre le 22 avril — et tout au long de l’année. Et plusieurs de ces façons ne vous demanderont pas beaucoup de temps, d’effort ou d’argent.

N’oubliez pas que chaque petit geste que vous faites en faveur de courses plus durables — comme ramasser les déchets lors de vos courses, acheter des chaussures de course fabriquées de façon durable et choisir des courses locales — peut faire une grande différence au fil des années que vous passez à courir.

Les conseils de notre rédactrice sont uniquement à des fins d’information ou d’éducation générale. Nous vous encourageons à consulter votre médecin ou votre professionnel-le de santé avant de modifier vos routines de course, de nutrition ou de remise en forme.

Étiquettes
Écrit par
K. Aleisha Fetters

Spécialiste certifiée en musculation et conditionnement

Photo du visage d’Aleisha Fetters

Je suis une entraîneuse de musculation excentrique (alias nerdy) avec une passion pour la science et la sueur. J’aime aider les gens à atteindre leurs objectifs physiques, mais j’aime surtout les gains qu’ils font sur les plans mental et émotionnel. Mon flirt avec la course comprend deux demi-marathons et, un jour, je vais courir un 42 kilomètres.