caret-sm-white star-half circle-drag icon-checkmark-nocircle icon-envelope Left Arrow Scroll down Scroll down close Expand Scroll down quote-marks squiggle Play Play Pause Pause long squiggle squiggle 1 close filter-icon Info Compare Compare Selected Information
Courses et événements

Jeux olympiques spéciaux des États-Unis

Coleen sourit en s’étirant avant une course à pied
Andy souriant lors d’une course dans la neige
Flèche vers le bas
Flèche vers le bas

Brooks croit en la nécessité de soutenir les coureurs et coureuses qui participent à des compétitions de haut niveau. De la course de 800 m aux ultramarathons, nous défendons les personnes qui se poussent à donner le meilleur d’elles-mêmes et font ressortir le meilleur des autres.

Andy courant sur un tapis roulant mesurant son VO2 max

Quand Andy et Colleen ont visité le siège social, ils ont été testés pour déterminer leur VO2 Max, la quantité maximale d’oxygène qu’ils peuvent utiliser pendant un exercice intense.

Rencontrez Colleen et Andy

Dans le cadre de son engagement à soutenir l’excellence en matière de course à pied, Brooks a parrainé une coureuse et un coureur qui ont participé aux Jeux olympiques spéciaux des États-Unis 2018 : Colleen Bryant et Andy Bryant. Coureurs très accomplis de la région de Seattle, Colleen et Andy incarnent également l’approche positive et joyeuse de la course à pied qui constitue l’essence même de Brooks.

Andy et Colleen font partie du Brooks Beasts Track Club, notre équipe professionnelle basée à Seattle. Ils ont reçu des plans d’entraînement personnels de l’entraîneur Danny Mackey, ont rencontré notre nutritionniste, ont été testés pour leur performance VO2 Max et se sont entraînés avec l’équipe lors de leur camp d’entraînement annuel en altitude à Albuquerque, au Nouveau-Mexique. Après leur entraînement, Andy et Colleen ont représenté Brooks et Team Washington aux Jeux olympiques spéciaux des États-Unis, remportant des médailles dans toutes leurs épreuves de piste.

Colleen et Danny regardant ensemble un ordinateur portable

Colleen rencontre son entraîneur Brooks Beasts, Danny Mackey, pour revoir son entraînement sur piste. Ils discutent également de ses plans d’entraînement et de nutrition pour préparer ses prochaines courses aux Jeux olympiques spéciaux des États-Unis.

Colleen Bryant, médaillée d’or des Jeux des États-Unis

Colleen a reçu un diagnostic d’autisme très tôt dans son enfance. Bien qu’elle détestait courir au collège, elle a rejoint l’équipe des olympiques spéciaux de son école secondaire, ne participant qu’aux épreuves de sprint et aux concours. Au fil du temps, son athlétisme naturel s’est développé et elle s’est sentie plus à l’aise de courir de plus longues distances. Elle a abandonné les sprints pour les courses de 800 et 1 500 mètres.

La persistance et la positivité de Colleen l’ont aidée à devenir une coureuse solide. Ces mêmes qualités, ainsi que son talent, lui ont valu une place dans l’équipe Brooks. Colleen était une concurrente acharnée aux Jeux des États-Unis, et son travail acharné a porté ses fruits. Colleen a peut-être commencé en tant que coureuse réticente mais elle est maintenant une médaillée décorée qui a remporté l’or dans les courses féminines de 1 500 m et 5 000 m aux Jeux des États-Unis.

Colleen qui court autour d’une piste

Grâce à son entraînement au marathon, l’endurance et la persévérance d’Andy sont inégalées.

Andy Bryant, médaillé d’or des Jeux des États-Unis

Le simple fait de finir un marathon est impressionnant. Terminer ton 30e marathon? C’est extraordinaire. Andy Bryant est justement ce type de personne extraordinaire. Il a participé 10 fois au marathon de Boston avec un meilleur temps personnel de 2 h 55 m 23 s. Sa fin de course historique en 2018 a marqué l’achèvement de son 30e marathon à seulement 36 ans.

La passion d’Andy pour la course à pied a commencé tôt. Ayant un diagnostic d’autisme depuis l’âge de trois ans, Andy a commencé à participer aux Jeux olympiques spéciaux à l’âge de cinq ans. Bien qu’il ait eu du mal, au début, à terminer les épreuves de marche assistée, Andy s’est amélioré régulièrement au fil des ans. Il s’est épanoui sous la structure d’un programme d’entraînement et a progressivement réalisé son talent dans le marathon.

Aux Jeux des États-Unis, Andy a remporté l’or dans les courses de 3 000 m et de bronze dans les courses de 10 000 m des hommes

.
Visitez le blogue
Étiquettes