Icons caret-sm-white star-half circle-drag icon-checkmark-nocircle icon-envelope Left Arrow Scroll down Scroll down close Expand Scroll down quote-marks squiggle Play Play Pause Pause long squiggle squiggle 1 close filter-icon Info Compare Compare Selected Information Plus Icon Minus Icon Check Icon Check Icon

Livraison gratuite sur les commandes de 180 $ CA et plus. Retours toujours gratuits

Canada Drapeau Canada français Modification
Nos coureurs, leurs histoires

Mario Mendoza a confiance en l’avenir

Mario Mendoza observe la forêt détruite
Flèche vers le bas
Flèche vers le bas

Le coureur professionnel, partage ses réflexions sur l’encadrement des adolescents, ce qui différencie ses coureurs et coureuses des générations précédentes, et ses idées pour sauver l’environnement.

Dans le nouveau film documentaire « La foi en l’avenir », Mario Mendoza Jr., coureur professionnel et athlète commandité par Brooks, décrit ce que les changements climatiques signifient pour lui non seulement en tant qu’athlète professionnel, mais aussi en tant qu’entraîneur, pasteur et père.

Mario qui court
Mario qui aide un enfant

En tant qu’entraîneur d’athlétisme et de course à l’école secondaire à Bend et Madras, en Oregon, depuis 2017, Mario regarde les générations futures avec préoccupation, espoir et amour. À ses yeux, tout tourne autour de ce que nous transmettons : partager ses connaissances, offrir des possibilités et faire profiter de son expérience aux coureurs et coureuses.

Nous nous sommes entretenus avec Mario pour discuter des défis et des motivations de l’entraînement, de ce qu’il a appris de ses athlètes et de ce que cela signifie d’investir dans les gens.

Une discussion avec Mario Mendoza

Brooks, coureur professionnel : À votre avis, qu’est-ce qui est le plus difficile à accomplir en tant qu’entraîneur?

Mario Mendoza : C’est un détail, mais honnêtement, cela peut demander d’y consacrer du temps. La pratique a lieu de 15 h 30 à 17 h. Cela me demande de faire un trajet de 50 minutes. Certains des jeunes doivent faire un trajet de 20 minutes à une heure pour s’entraîner selon où ils vivent, car il s’agit d’une grande zone géographique. Mais cela en vaut la peine.

Brooks : Quel est l’aspect plus gratifiant?

Mario : J’ai fréquenté une petite école secondaire qui est tout aussi diversifiée que Madras, alors le fait de côtoyer ces enfants me semble naturel. Travailler avec des enfants qui n’ont peut-être pas accès à des mentors forts me tient vraiment à cœur. Les entraîneurs de ces jeunes peuvent changer, et je pense qu’il est important d’être une présence constantes pour ces athlètes.

Mario et sa famille

Brooks : Lorsque vous pensez aux enfants que vous avez encadrés au cours des dernières années, en quoi sont-ils différents de vous lorsque vous aviez leur âge?

Mario : À mon avis, ce qui distingue cette génération, c’est son authenticité. Ces jeunes n’essaient d’impressionner personne; j’ai l’impression qu’il est facile d’encadrer quelqu’un qui est vrai et honnête. Le fait d’avoir vécu la pandémie à cet âge a eu un impact important sur ces enfants. Je repense à mon expérience, et je ne peux m’imaginer vivre une telle chose à cet âge. Je pense que ces dernières années les ont façonnées de manière intéressante : ils sont résilients et ont beaucoup de force.

Brooks : Comment les coureurs et coureuses que vous entraînez ont-ils réagi aux changements de plus en plus fréquents associés aux feux de forêt?

Mario : Au cours des premières années, les jeunes n’y pensaient pas trop. Mais au cours des deux derniers étés, la situation s’est détériorée et, ils s’y préparent désormais. Ils ont accepté ce qui se passe autour d’eux, et ils commencent à prévoir ce qu’ils feront s’ils ne peuvent pas courir à l’extérieur. La réalité, c’est que la plupart de ces athlètes n’ont pas accès à des tapis roulants, donc s’il y a de la fumée à l’extérieur comme par le passé, ils pourraient ne pas être en mesure de courir du tout.

Brooks : Pensez-vous que la jeune génération que vous entraînez est mieux outillée pour faire face à certains de ces changements qui se produisent dans notre monde?

Mario : Oui. J’espère que c’est le cas. Je crois en eux. Je compte sur eux pour aider à améliorer le monde pour le bien de mes enfants.

Je pense qu’ils peuvent faire un meilleur travail pour la génération de mes enfants que nous l’avons fait pour leur génération.

Mario court dans une forêt détruite

Brooks : Quel message avez-vous pour les jeunes coureurs et coureuses sur la façon de prendre soin de l’environnement?

Mario : Beaucoup de ces problèmes importants que nous avons se résument tous à de petites décisions individuelles. Mon conseil? Tout le monde devrait s’en soucier. Tout le monde doit prendre la responsabilité d’avoir l’empreinte la plus faible possible sur l’environnement pour préserver ce que nous avons. Faites du bénévolat; travaillez sur les sentiers; plantez des arbres; utilisez de l’équipement qui a un impact minimal; créez une culture qui enseigne aux autres.

Brooks : Quelles sont les choses que vous avez apprises des enfants que vous encadrez?

Mario : Je vis dans cette région depuis environ 13 ans, et la plupart de mes finalistes ont grandi ici et sont ici depuis plus longtemps que moi. J’aime la nature; j’aime être dehors, mais cette passion a une signification beaucoup plus grande, lorsque vous avez grandi là. Lorsque je vois leur amour pour leur maison et pour ces sentiers, je vois le bon type d’attitude de bienveillance.

J’ai également appris que même si nous vivons une période effrayante, les gens peuvent être résilients. J’ai beaucoup d’espoir pour l’avenir.

Brooks : Dans « La foi en l’avenir », vous avez parlé d’investir dans les gens, car vous dites que ce sont eux qui peuvent adopter un véritable changement. Comment pouvons-nous y arriver?

Mario : La résolution de ces problèmes est tout un casse-tête. Chaque personne peut être un petit morceau de celui-ci. Nous n’avons pas tous les mêmes talents. Je ne suis pas une personne bruyante, je ne vais pas me lancer dans la politique, alors comment puis-je aider? Pour moi, il s’agit d’un combat tranquille où je peux aider les individus à prendre soin de leur environnement et à minimiser les impacts qu’ils ont sur lui, tout en maximisant l’impact qu’ils ont sur les gens. Déterminez ce que vous faites bien, et comment vous pouvez aider. En fin de compte, lorsque quelqu’un a un talent, je crois qu’il atteint son plein potentiel lorsqu’il enseigne aux autres.

Regardez le film

Découvrez comment Mario inspire les jeunes dont il est le mentor à lutter contre les changements climatiques et à protéger les sentiers du centre de l’Oregon. Regardez « La foi en l’avenir » ci-dessous.

En savoir plus

Brooks soutient activement des projets de restauration des forêts détruites par les feux de forêt et s’engage à restaurer et à préserver les zones naturelles. Notre plan d’action en matière de changements climatiques est conçu pour prendre les bonnes mesures afin d’assurer la propreté de l’air et l’accessibilité des sentiers pour nos générations futures. En savoir plus la stratégie Notre planète.