caret-sm-white star-half circle-drag icon-checkmark-nocircle icon-envelope Left Arrow Scroll down Scroll down close Expand Scroll down quote-marks squiggle Play Play Pause Pause long squiggle squiggle 1 close filter-icon Info Compare Compare Selected Information
Nos coureurs, leurs histoires

Journée mondiale de la course à pied 2022 : Rejoins-nous dans la poursuite d’un monde plus inclusif

Un groupe diversifié de cinq coureurs pendant une séance d’entraînement avec une rivière en arrière-plan.
Flèche vers le bas
Flèche vers le bas

Le 1er juin marque la Journée mondiale de la course à pied, une journée qui sert à inspirer les individus du monde entier à rester actifs et en bonne santé en faisant de la course à pied une partie de leur vie. Ces dernières années, cependant, cette journée a pris une signification supplémentaire en tant qu’occasion d’examiner le paysage du sport et de stimuler la diversité et la représentation dans un effort pour rendre cette discipline vraiment inclusive.

Depuis l’événement inaugural en 2016, la Journée mondiale de la course à pied sert à mettre en lumière l’impact positif que la course à pied peut avoir sur nos vies, surtout lorsqu’elle est associée au pouvoir de la communauté. Alors que la journée a traditionnellement été marquée par de grandes courses de groupes sociaux organisées par des marques ou des établissements locaux, la pandémie de la COVID-19 a mis un frein à ces plans ces deux dernières années, lorsque de nombreux rassemblements prévus sont devenus virtuels.

Un aspect positif indéniable de la pandémie a été que de nombreuses nouvelles personnes ont décidé de se mettre à la course à pied à une époque où les entraînements en salle dans les espaces publics étaient considérés moins sécuritaires. Lorsque les gens se sont retrouvés à travailler à domicile, avec des trajets éliminés et plus de temps à consacrer à l’exercice, beaucoup ont emprunté les rues, les parcs et les sentiers de leur quartier et se sont lentement mis à courir, souvent avec l’aspect ludique supplémentaire des courses virtuelles.

La course à pied a aidé beaucoup de gens, débutants comme vétérans, à se tourner vers l’activité physique comme solution pour sortir et libérer un peu d’anxiété lorsqu’ils se sentaient enfermés, tout en faisant quelque chose pour leur santé physique et leur bien-être mental.

Nous ne courons pas tous et toutes sur le même terrain

En 2020, au plus fort de la pandémie, la communauté de la course à pied dans son ensemble a également vécu une sorte de prise de conscience concernant la justice sociale et l’inégalité raciale dans le cadre de ce sport. Le meurtre tragique d’Ahmaud Arbery, l’homme de Géorgie abattu alors qu’il était en train de courir en février de la même année, a montré qu’il ne suffit pas de dire « la course à pied est pour tout le monde » pour qu’elle le soit. La communauté doit reconnaître les véritables obstacles et préoccupations auxquels les minorités et les personnes de couleur sont confrontées lorsqu’elles s’apprêtent à participer à une activité où elles ne ressemblent pas nécessairement à la majorité.

Alors que 2020 a permis à des personnes de se manifester et de partager leurs expériences de se sentir exclues ou profilées alors qu’elles pratiquaient cette activité qu’elles aiment, il est important de reconnaître que ces injustices ne sont pas un nouveau phénomène apparu au cours des deux dernières années – c’était plutôt la première fois que de nombreuses personnes se sentaient autorisées à parler de leurs expériences. Et, à l’occasion de la Journée mondiale de la course à pied 2022, il est tout aussi important de poursuivre la conversation, même si elle semble s’être éteinte, si l’on se fie à l’absence de couverture médiatique.

Brooks Running a été active sur ce front, profitant de l’occasion pour examiner l’entreprise dans son ensemble et la façon dont elle travaille pour que tout le monde puisse courir d’égal à égal. En plus d’être une partenaire active de la nouvelle Running Industry Diversity Coalition (Coalition pour la diversité dans l’industrie de la course à pied), Brooks Running s’est engagée à atteindre une meilleure représentation parmi ses employé-e-s, en plus de lutter activement contre le racisme systémique dans l’industrie et la communauté de la course à pied.

8 façons de rendre la course à pied plus accessible et plus agréable pour tous et toutes

Alors que les conversations autour de la diversité, de l’équité et de l’inclusion devraient être permanentes, la Journée mondiale de la course à pied 2022 est l’occasion pour de nombreuses personnes de faire leur part pour sensibiliser le public. Bien que les efforts ne doivent pas se limiter à cette seule journée, les vacances peuvent servir de point de départ à un engagement à long terme pour rendre la course à pied plus accessible et plus accueillante pour les personnes de toutes origines.

Voici huit actions pour promouvoir l’inclusivité dans le sport.

1. Faites découvrir à quelqu’un les joies de la course à pied

Presque tou-te-s les coureurs et coureuses ont cet ami-e ou ce membre de la famille qui est en admiration devant vos exploits et vos capacités, et qui dit souvent qu’il ou elle « ne pourrait jamais courir ». Cela peut être particulièrement vrai si cette personne ne se voit pas dans un sport qui, traditionnellement, n’a pas été représentatif des minorités ou des personnes ayant un corps différent.

Mais nous commençons tou-te-s quelque part et être la personne qui aide son ami-e ou le membre de sa famille à se familiariser avec le sport pourrait changer la donne et lui faire voir qu’il ou elle peut aussi le faire à long terme. Participez à cette première course-marche avec cette personne et insistez sur le fait que commencer pas à pas, lentement et régulièrement est la clé pour éviter les blessures et développer l’endurance.

2. Unissez vos forces à celles d’autres clubs de votre région

Un fait commun aux conversations sur la diversité et l’inclusion au sein des communautés est que beaucoup de dirigeant-e-s veulent faire un meilleur travail pour être accueillant-e-s et faire preuve d’inclusivité mais ne savent pas vraiment par où commencer. Si vous vivez dans une grande ville ou à proximité, il y a de fortes chances qu’il y existe des chapitres de groupes tels que Black Girls Run, Latinos Run et Front Runners que vous pouvez contacter.

Le fait que deux clubs unissent leurs forces peut aider les gens à se sentir moins intimidés et inquiets à l’idée de se présenter à un événement en étant « le seul » ou « la seule ». Alors faites le premier pas en vous présentant aux dirigeant-e-s du club et commencez à créer un effort commun de course sociale pour la Journée mondiale de la course à pied 2022, et peut-être en faire un événement régulier pour le reste de l’année et au-delà.

3. Demandez à votre club de publier une déclaration sur la diversité

C’est une autre tâche moins connue mais facile qui peut faire toute la différence lorsqu’il s’agit d’inciter les coureurs et coureuses issu-e-s de minorités à rejoindre votre communauté. 2020 a montré que pour de nombreux coureurs et coureuses, afficher un carré noir sur les médias sociaux puis rester silencieux sur ces questions au-delà du mardi noir était le pire geste que les dirigeant-e-s communautaires et les marques pouvaient faire s’ils et elles se soucient soi-disant de favoriser le changement.

Votre message peut être aussi simple que de dire que vous accueillez et invitez toutes les personnes issues de minorités à rejoindre votre club et que votre club ne tolère pas la discrimination ou l’intolérance de quelque nature que ce soit, et inclure des informations sur la façon de prendre contact. N’hésitez pas à demander aux membres actuels du club de vous faire part de leurs commentaires avant de publier votre message, surtout si votre club compte déjà des membres issus de minorités.

4. Organisez un événement dans un quartier minoritaire

Ces dernières années, les clubs de course à pied ont raté la cible en invitant des groupes de course à pied dirigés par des minorités à organiser leurs courses et leurs événements dans un quartier central de la ville qui, bien qu’il soit connu comme le point d’attache de la majorité, peut être largement inaccessible pour les personnes qui vivent dans d’autres quartiers de la ville et qui ont des engagements professionnels et familiaux à respecter entre-temps.

Organiser votre course sociale de la Journée mondiale de la course ou un autre événement en dehors de votre lieu habituel peut montrer que vous êtes vraiment engagé-e dans la promotion du changement. Rencontrer littéralement les gens là où ils se trouvent est un excellent moyen de favoriser activement l’inclusivité et d’envoyer le message que vous vous souciez de diversifier la communauté des coureurs et coureuses de votre ville.

5. Élèvez diverses voix au sein de votre communauté

Existe-t-il des possibilités de postes de direction au sein des organisations de course dans votre communauté? Les clubs de la région mettent-ils de l’avant, sur les réseaux sociaux, les exploits des membres en matière de course à pied et de compétition? Profitez de ces occasions pour encourager les coureurs et coureuses issu-e-s de minorités au sein de votre communauté à réclamer les postes ouverts et à mettre en avant les coureurs et coureuses que la communauté, dans son ensemble, ne connaît peut-être pas, surtout si les mêmes personnes ont tendance à être présentées à plusieurs reprises.

6. Faites du bénévolat dans une communauté défavorisée

Il n’est peut-être pas possible de créer une Journée mondiale de la course à pied pour les jeunes enfants un jour de semaine, mais vous pouvez peut-être organiser quelque chose pendant les heures de classe, comme une initiation à la course à pied pendant les périodes d’éducation physique d’une école. Si vous planifiez bien à l’avance, vous pourrez peut-être recueillir des dons de chaussures de course et de brassières de sport, car avoir le bon équipement est un autre obstacle à l’accès pour de nombreux jeunes coureurs et coureuses potentiellement intéressé-e-s. Vous pouvez aussi développer une relation avec une école et entraîner un groupe de course à pied après l’école si vous avez le temps nécessaire.

7. Soutenir une cause qui vous passionne

Si une cause vous tient à cœur, qu’elle soit liée aux droits civils, à l’égalité des sexes, à l’accessibilité des soins de santé ou autre, la Journée mondiale de la course à pied peut être l’occasion de partager pourquoi elle vous tient à cœur dans le but de recueillir des fonds pour une organisation particulière. Vous pouvez organiser une collecte de fonds en personne ou virtuelle ce jour-là, ou vous pouvez vous engager à participer à une prochaine course, comme un marathon d’automne, au cours de laquelle vous recueillerez également de l’argent pour cette association caritative particulière.

Ayez un impact lors de la Journée mondiale de la course à pied et tout au long de l’année

Bien que la Journée mondiale de la course à pied 2022 ne soit qu’une journée, il y a tant de choses que vous pouvez faire, tout au long de l’année, pour promouvoir des changements dans le sport de la course à pied, afin de le rendre plus inclusif. La Journée mondiale de la course à pied peut servir de point de départ à un engagement à long terme pour créer un avenir diversifié dans le monde de la course à pied. Comment allez-vous laisser votre marque?

Les conseils de notre rédacteur sont uniquement à des fins d’information ou d’éducation générale. Nous vous encourageons toujours à consulter votre médecin ou votre professionnel-le de santé avant d’effectuer des modifications à vos routines de course, de nutrition ou de conditionnement physique.

Étiquettes
Écrit par
Emilia Benton

Rédactrice collaboratrice

Emilia Benton en train de courir

Je suis originaire de Houston, au Texas, et j’ai couru 11 marathons et plus ou moins 30 demi-marathons, avec des records personnels de 3 minutes et 30 secondes et 1 minute et 39 secondes. Je suis également journaliste indépendante en santé et en conditionnement physique, entraîneuse de course certifiée USATF Niveau 1 et amatrice de musique country, de cuisine et de voyages internationaux.