Icons caret-sm-white star-half circle-drag icon-checkmark-nocircle icon-envelope Left Arrow Scroll down Scroll down close Expand Scroll down quote-marks squiggle Play Play Pause Pause long squiggle squiggle 1 close filter-icon Info Information Plus Icon Minus Icon Check Icon Check Icon
Luxembourg Drap. Luxembourg français Changement
Minpan.
Luxembourg Drap. Luxembourg français Changement
Entraînement

Pourquoi la distance d’un marathon est-elle de 42,2 kilomètres ?

Un runner courant dans un parc
Flèche Bas
Flèche Bas

Dans le monde du running d’endurance, le marathon est en quelque sorte la référence. De nombreuses autres compétitions tirent leur nom de leur longueur par rapport à cette course classique. On trouve des versions courtes, demi et ultra en plus de la compétition standard de 42,2 kilomètres que nous connaissons et aimons tous. Mais si l’on y réfléchit bien, c’est quand même un chiffre plutôt étrange. Pourquoi la distance d’un marathon est-elle de 42,2 kilomètres ?

On le doit à Pheidippides

Attends, qui ?

Bien que les détails exacts de l’histoire, et précisément qui a effectué cette course en premier, soient un sujet de débat parmi les historiens, la durée du marathon moderne est associée à un runner athénien nommé Pheidippides. Pheidippides aurait vécu entre 530 et 490 avant J.-C et était un hémérodrome, ou « runner d’un jour », pour l’armée athénienne pendant les guerres médiques.

D’après plusieurs récits originaux, Pheidippides était vraiment très bon coureur. Il aurait ainsi parcouru quelque 250 kilomètres à travers la campagne grecque en seulement 36 heures. C’est plutôt impressionnant. La dernière étape de ses exploits l’a conduit à faire le voyage depuis la ville de Marathon jusqu’à Athènes, afin d’annoncer la victoire grecque sur l’armée perse qui avait envahi le pays.

Néanmoins, cela ne fait que 40 kilomètres. Alors pourquoi avons-nous ajouté 2,2 km supplémentaires à une compétition déjà difficile ? Sois patient, j’y viens… Les marathons sont avant tout une question de rythme.

Le premier marathon olympique

Bien que l’histoire de Pheidippides ait sa place dans l’histoire et les mythes grecs, les Grecs de l’Antiquité n’avaient pas de marathon officiel tel que nous le connaissons aujourd’hui. Tout a commencé lors des Jeux olympiques de 1896, organisés à Athènes. Lors de cet événement original, un linguiste français nommé Michel Bréal a suggéré une épreuve d’endurance pour commémorer l’histoire de Pheidippides, en courant de Marathon à Athènes, comme à l’Antiquité. Le parcours faisait alors 39,9 kilomètres.

Prise de vue en grand-angle d’une runneuse qui court

C’est le début de la tradition moderne des marathons. Le premier à finir la compétition, un berger grec de 23 ans nommé Spyridon Louis, a fait une pause à mi-course pour manger un œuf et s’offrir un verre de vin. Par la suite, Louis est retourné dans sa ferme et n’a plus jamais participé à aucune course. Une vraie légende.

Continuons l’histoire

Lors des quelques Jeux olympiques suivants, la compétition s’est encore déroulée sur environ 40 kilomètres, en fonction du paysage local. Et les problèmes se sont accumulés. Les runners trichaient en utilisant des voitures, étaient pourchassés par des chiens sauvages et buvaient énormément d’alcool. Bref, ce ne sont là que quelques anecdotes amusantes sans véritable rapport avec la distance du marathon.

La longueur fait à nouveau débat lors des Jeux de Londres en 1908. La reine Alexandra aurait demandé que la course démarre sur la pelouse du château de Windsor et se termine dans la loge royale du stade olympique. Et devine quelle distance sépare ces deux points ? Exactement : 42,2 kilomètres.

À partir de là, cette distance précise et quelque peu arbitraire est devenue la norme, pour finalement être adoptée par le Comité olympique en 1924. Le reste appartient à l’histoire.

Les conseils de notre rédactrice sont uniquement destinés à des fins d’information ou d’éducation d’ordre général. Nous t’encourageons toujours à parler avec ton médecin ou ton professionnel de santé avant d’apporter des modifications à tes routines de running, de nutrition ou de remise en forme.

Étiquettes
Écrit par
Jonathan Thompson

Fan de fitness

Jonathan avec un chien dans la neige

Mon intérêt pour le fitness a commencé très tôt, principalement en tant que stratégie de survie d’un asthmatique maigrichon. Après avoir obtenu mes diplômes d’entraîneur personnel et de nutritionniste, j’ai commencé à écrire des articles sur le fitness. À ce stade, le running est une partie non négociable de ma vie.