caret-sm-white star-half circle-drag icon-checkmark-nocircle icon-envelope Left Arrow Scroll down Scroll down close Expand Scroll down quote-marks squiggle Play Play Pause Pause long squiggle squiggle 1 close filter-icon Info Compare Compare Selected Information
Conseils de coureur

Course en continu : Devriez-vous courir tous les jours?

Flèche vers le bas
Flèche vers le bas

Lorsqu’on crée des habitudes, la cohérence est essentielle. D’où la magie de la course en continu. Voici ce que vous devez savoir pour courir tous les jours, et comment y parvenir.

Avec les courses en continu, vous vous engagez à courir tous les jours, pendant une semaine, un mois ou même plus. La fréquence à laquelle vous courez chaque jour dépend de vous. Certaines personnes aiment se lancer le défi de courir une certaine distance tous les jours, tandis que d’autres visent le temps.

La meilleure partie de la course en continu est que c’est une option flexible et que vous pouvez adapter les courses en continu à votre corps, à vos préférences et à vos besoins d’entraînement. Et peu importe où vous vous situez dans votre parcours de course, c’est la clé pour profiter des avantages de la course en continu sans risquer l’épuisement ou les blessures.

Vous ne savez pas par où commencer? Voici trois directives à suivre absolument pour que votre première série soit un succès.

1. Augmenter peu à peu chaque semaine

Les entraîneurs recommandent généralement d’augmenter le kilométrage de 10 % maximum chaque semaine. Cela permet de progresser sans vivre avec les courbatures. Donc, lorsque vous planifiez une série, pensez d’abord à la distance parcourue actuellement.

Disons qu’en ce moment, vous courez 8 km par semaine. Super! Mais si vous avez comme objectif de courir 1,5 km tous les jours, vous feriez une sortie de 11 km par semaine. C’est bien plus qu’une hausse de 10 %. Commencez là où vous en êtes, et tenez bon avec ce 10 % d’augmentation.

2. Planifier le repos et la récupération

La récupération est le fondement de tout plan de course sain et durable, en continu ou pas. Alors, quand vous courez tous les jours, comment donnez-vous une chance de récupérer à votre corps? En alternant des courses plus difficiles et plus faciles.

Par exemple, vous pourriez consacrer les lundis, mercredis et vendredis à de longues courses ou à des sprints intenses. Ensuite, vous avez les mardis, jeudis, samedis et dimanches pour des joggings courts et légers.

3. Écouter votre corps

S’engager dans la course en continu peut être une expérience géniale, mais cela ne doit jamais se faire au détriment de la santé. Alors, écoutez votre corps et laissez votre ego à la porte. Si vous avez une blessure ou êtes malade, il est peut-être préférable de ne pas courir. Ce qu’il faut peut-être faire, c’est arrêter de courir ce jour-là et reprendre là où vous étiez quand vous la forme est revenue.

Les conseils de notre rédactrice sont uniquement destinés à des fins d’information ou d’éducation générale. Nous vous encourageons toujours à parler avec votre médecin ou votre professionnel de santé avant d’apporter des modifications à vos routines de course, de nutrition ou de remise en forme.

Écrit par
K. Aleisha Fetters

Spécialiste certifiée en musculation et conditionnement

Photo du visage d’Aleisha Fetters

Je suis une entraîneuse de musculation excentrique (alias nerdy) avec une passion pour la science et la sueur. J’aime aider les gens à atteindre leurs objectifs physiques, mais j’aime surtout les gains qu’ils font sur les plans mental et émotionnel. Mon flirt avec la course comprend deux demi-marathons et, un jour, je vais courir un 42 kilomètres.