caret-sm-white star-half circle-drag icon-checkmark-nocircle icon-envelope Left Arrow Scroll down Scroll down close Expand Scroll down quote-marks squiggle Play Play Pause Pause long squiggle squiggle 1 close filter-icon Info Compare Compare Selected Information
Entrevue

Changement de pouvoir

Deux personnes prenant un égoportrait
Flèche vers le bas
Flèche vers le bas

La Running Industry Diversity Coalition s’efforce de créer plus d’espace pour les personnes autochtones, noires et de couleur (PANDC) dans notre sport.

Qu’est-ce que la Running Industry Diversity Coalition (Coalition pour la diversité de l’industrie de la course à pied)?

En octobre 2020, la Running Industry Diversity Coalition (RIDC) a été créée pour lutter contre le racisme systémique dans l’industrie de la course à pied. Financée par des subventions de Brooks et HOKA ONE ONE, la RIDC a pour but d’unir l’industrie de la course à pied pour fournir des ressources, mesurer les progrès et tenir l’industrie responsable de l’emploi équitable, du leadership et des participations. La coalition s’efforce d’améliorer l’inclusion, la visibilité et l’accès pour les personnes autochtones, noires et de couleur.

La RIDC envisage une industrie de la course à pied engagée dans la justice raciale où les personnes autochtones, noires et de couleur sont accueillies, valorisées et amplifiées.

Regardez ci-dessous les coprésident-e-s de la coalition, Alison Mariella Désir et Chris Lampen-Crowell, discuter de la fondation de la RIDC, des défis de ses débuts, de son conseil d’administration intentionnellement diversifié et de leurs espoirs pour l’avenir de la course à pied.

Une année en action

Quelques connexions clés ont contribué à la mise en place de la coalition. Lorsque l’idée n’en était qu’à ses débuts, John Benedict, copropriétaire de Playmakers et membre actuel du conseil d’administration de la RIDC, a contacté Teresa Baker, une défenseure bien connue et dirigeante de la diversité dans l’industrie du plein air. En tant que fondatrice du Outdoor CEO Diversity Pledge, qui met en relation les grandes marques de plein air avec des militiant-e-s de l’inclusion pour faire progresser la représentation des personnes de couleur dans toute l’industrie, Teresa était un choix naturel pour obtenir de bons conseils.

« John m’a dit ‘Nous envisageons de créer un nouvel engagement pour l’industrie de la course à pied’ et je lui ai dit, s’il-te-plaît – nous n’avons pas besoin d’un autre engagement. Et si tu appelais plutôt ça une coalition? Il m’a donné un aperçu de ce qu’ils voulaient faire, et je les ai mis en relation avec Alison. C’est parti de là. La RIDC est là où elle est aujourd’hui parce que tant de personnes extraordinaires ont accepté de se réunir et de créer cette coalition, » dit Teresa.

Lettres RIDC colorées

La RIDC comprend désormais plus de 1 000 marques de course, détaillants de course, coureurs et coureuses. Collectivement, et en tant qu’individus, les partenaires de la RIDC s’engagent à atteindre les objectifs à long terme suivants :

Employer davantage des PANDC

L’emploi des PANDC dans l’industrie de la course à pied correspondra aux données démographiques nationales, y compris l’équité raciale dans les rôles au sein des organisations, du niveau d’entrée aux postes de gestion et de haute direction.

Augmenter le leadership/la propriété des PANDC

La propriété et le leadership des PANDC dans les entreprises, les événements et les magasins de l’industrie de la course à pied correspondront aux données démographiques nationales et nous mettrons l’accent sur les magasins de course à pied qui servent d’interfaces communautaires clés avec la culture de la course à pied.

Augmenter la part de fournisseurs, vendeurs et entrepreneurs embauchés parmi les PANDC

L’industrie de la course embauchera et passera des contrats avec une part accrue de fournisseurs, vendeurs et entrepreneurs parmi les PANDC.

Augmenter la participation des PANDC

Grâce à un travail intentionnel pour élargir l’accès et l’inclusion, l’industrie de la course à pied verra une augmentation de la participation des PANDC aux courses, aux clubs de course à pied et aux programmes d’entraînement pour qu’elle corresponde aux données démographiques nationales.

Toutes les PANDC se sentent bienvenues

100 % des coureurs et coureuses PANDC déclareront se sentir bienvenues, incluses et en sécurité dans les magasins, clubs et événements de course à pied.

Augmenter la représentation des PANDC

L’industrie de la course assumera la responsabilité d’une augmentation de la représentation authentique des PANDC dans les médias et le marketing.

Pour soutenir ces objectifs, la RIDC propose des ateliers, accueille des événements avec des partenaires de la communauté et des marques, conserve des ressources sur la diversité, et plus encore.

Faire le travail

Pendant son mandat de conseillère au conseil d’administration de la RIDC depuis sa création en octobre 2020 et jusqu’en juin 2021, Teresa a encouragé le groupe à rester fidèle à ses valeurs.

« Il est facile de s’éloigner de notre cœur une fois que les choses commencent à bouger. Mais rester concentré-e sur la raison pour laquelle ils et elles se sont réuni-e-s en premier lieu était vital pour le succès de cette coalition. Bien sûr, il y a du travail à faire au-delà de l’industrie de la course à pied. Nous ne devrions pas penser qu’une fois que nous aurons réparé cette industrie — et nous la réparerons — tout ira bien dans le monde. »

Le travail de la RIDC n’est qu’une petite composante de la justice raciale et du démantèlement de la suprématie blanche. Mais, avoir la possibilité de se concentrer sur l’industrie de la course à pied maintenant, en ce moment, pourrait être un tremplin vers un changement social durable en dehors de la course à pied.

Teresa Baker
Shannon Woods

De gauche à droite : Teresa Baker, fondatrice de l’Outdoor CEO Diversity Pledge; et Shannon Woods, gestionnaire principale, DEI, chez Brooks.

La RIDC et Brooks

Selon Shannon Woods, gestionnaire principale de la diversité, de l’équité et de l’inclusion chez Brooks et membre du conseil d’administration de la RIDC, trois aspects clés ont amené Brooks à la RIDC en tant que membre fondateur : Notre communauté de coureurs et coureuses, notre engagement envers la diversité, l’équité et l’inclusion, et notre croyance dans le pouvoir de la course.

« Brooks est connue dans l’industrie de la course à pied pour ses relations exceptionnelles avec les détaillants par l’entremise de nos équipes des ventes et du service à la clientèle. Nous sommes vraiment fier-e-s des relations que nous avons établies depuis de nombreuses années, et c’est grâce à nos liens avec les détaillants spécialisés en course à pied que nous avons reçu l’invitation à rejoindre la coalition RIDC en tant que partenaire fondateur. Une fois que nous étions à la table de la RIDC, il était évident que le travail de DÉI dans lequel Brooks était engagé depuis plusieurs années avant 2020 constituait une base solide pour nous permettre de transposer notre travail au-delà des murs de Brooks. Et notre conviction que la course à pied peut transformer une journée, une vie, et même le monde, et que la course à pied a le potentiel d’être le sport le plus inclusif du monde, s’alignait bien avec ce que la RIDC cherchait à réaliser, » dit Shannon.

Brooks continuera à appuyer la RIDC par le biais d’un engagement financier de 5 ans qui soutient directement la durabilité à long terme de la coalition. Nous continuerons également à siéger au conseil d’administration de la RIDC en tant que conseiller-e-s sur la gouvernance et la programmation des membres.

Une véritable coalition

L’une des plus grandes forces de la RIDC est sa composition – plusieurs de ses membres représentent des marques qui se disputent les dollars des client-e-s dans les secteurs de la course à pied et du conditionnement physique.

« Le changement le plus important pour Brooks, à l’interne, après avoir rejoint la RIDC a été notre collaboration avec des marques concurrentes. C’est unique dans notre industrie, et nous travaillons avec d’autres marques de course à pied en partageant nos idées, nos succès, nos échecs, et en nous soutenant mutuellement dans ce travail pour le bien de l’industrie et de la communauté de la course à pied, » a expliqué Shannon.

Un sentiment d’espoir

Le recensement américain de 2020 estime la population de personnes autochtones, noires et de couleur (PANDC) des États-Unis à 42,2 %. Les données sur les coureurs et coureuses de la Sports & Fitness Industry Association (SFIA) estiment qu’il y a 50 millions de coureurs aux États-Unis et que 33,7 % de ces coureurs et coureuses sont des PANDC. Pour la RIDC, le succès signifierait une réduction de ce fossé, un plus grand sentiment d’appartenance des PANDC dans la communauté et l’industrie de la course à pied, et un changement dans la dynamique du pouvoir au sein de l’industrie. Le changement est-il possible? Teresa le pense.

« Des gens comme Chris et JB, qui n’avaient jamais fait ce genre de travail avant la création de la RIDC, me donnent de l’espoir. Le fait que des hommes blancs plongent et mettent leurs peurs de côté pour faire ce travail, c’est prometteur. C’est puissant. Cela me dit qu’un segment de la société qui a toujours été présent et représenté voit maintenant la nécessité d’amener des personnes sous-représentées dans notre communauté et notre industrie. C’est un travail difficile pour eux, et je me souviens de leur hésitation lorsque nous avons commencé. Je suis fière qu’ils puissent influencer d’autres personnes de l’industrie de la course à pied pour qu’elles aillent de l’avant, s’engagent et fassent ce travail. Et ce travail ne concerne pas seulement les personnes de couleur. Nous devons tou-te-s travailler sur cette question. C’est ainsi que nous progressons. »

Pour en savoir plus sur la RIDC et sur la façon dont vous pouvez participer à son travail, visitez runningdiversity.com.

Étiquettes