caret-sm-white star-half circle-drag icon-checkmark-nocircle icon-envelope Left Arrow Scroll down Scroll down close Expand Scroll down quote-marks squiggle Play Play Pause Pause long squiggle squiggle 1 close filter-icon Info Compare Compare Selected Information
Communauté de course

Marathons With Meaning

Peter Kline se prépare avec un athlète-coureur pour une course
Flèche vers le bas
Flèche vers le bas

Les coureurs et coureuses sont toujours à la recherche d’un nouveau défi. Après avoir conquis quelques courses de longue distance, Peter Kline en a trouvé une qui a ajouté une toute nouvelle dimension à sa passion.

« J’ai commencé à courir dans la cinquantaine pour me mettre en forme et, après quelques années, je faisais des marathons et des ultras, » dit Peter. « J’ai toujours couru le marathon de Las Vegas et, une année, j’ai écrit Make-A-Wish Foundation et Seattle Children’s Hospital pour voir s’ils avaient des enfants qui voulaient courir Vegas avec moi. Ils ont pensé que c’était une idée stupide, ont dit que ces enfants voulaient aller à Disneyland ou autre. J’ai dit, ‘Peut-être devriez-vous leur demander’. C’est ainsi que nous avons trouvé notre premier coureur-athlète. »

Lors de sa première sortie avec un enfant comme passager, Peter Kline a réalisé qu’aucun des deux ne voulait que la course se termine. « Braden, à Denver, traînait son pied sur ma roue, dit Peter. « Il ne pouvait pas communiquer, mais il savait ce que le kilomètre 35 signifiait que l’épreuve était presque terminée. Il a donc placé son pied sur la roue. C’est là que j’ai réalisé que chaque minute est spéciale pour eux. »

Il a aussi réalisé que ce qu’il avait fait pouvait facilement être reproduit par d’autres coureurs et coureuses, même ceux et celles qui ont moins d’expérience. « En fin de compte, cela n’a pas besoin d’être un marathon, poursuit Peter Kline. Les parents, les frères et sœurs ou les ami-e-s reprennent souvent mon rôle. Tout d’un coup, ils réalisent qu’ils peuvent faire une course de 5 km amusante et quelque chose pour changer la vie de quelqu’un en l’incluant, et non en le repoussant. »

Athlète-coureur, Benton, souriant avec sa mère

L’athlète-coureur Benton avec sa mère

Une affaire de famille

Dennis et Tamara Hills ont rencontré Peter grâce à un coup de chance local, à Seattle. Le couple a toujours couru ensemble et avait envisagé des moyens d’emmener leur fils aîné Benton avec eux. Un jour, Tamara, une employée de Brooks, a reçu un appel de Peter qui voulait parler à Brooks de la possibilité de l’aider à trouver des athlètes-coureurs et athlètes-coureuses pour son initiative naissante Marathons with Meanings (MWM). Tamara a parlé de Benton à Peter et, deux semaines plus tard, Benton, Peter, Tamara et Dennis ont terminé ensemble le marathon de Seattle.

« Benton ne peut pas communiquer avec nous verbalement, mais nous lisons ses signaux et nous savons qu’il aime être dehors, être parmi les gens et les arbres, dit Tamara. Dennis et moi avons toujours couru ensemble et maintenant nous pouvons partager cela en famille. »

Peter en train de courir avec ses partenaires d’entraînement

Peter et ses partenaires d’entraînement

Le parcours comme récompense

« Honnêtement, j’en retire tellement de bénéfices que je me sens presque un peu coupable », affirme Peter Kline. « Tu n’es pas censé faire ça pour toi – tu es censé le faire pour ces athlètes-coureurs et athlètes-coureuses. Et pourtant, j’en retire tellement parce que je sais qu’à un moment donné, je vais pouvoir motiver quelqu’un et l’encourager. »

Peter se prépare avec Brandon pour une course

L’athlète-coureur Brandon avec Peter

Visitez le blogue
Étiquettes