caret-sm-white star-half circle-drag icon-checkmark-nocircle icon-envelope Left Arrow Scroll down Scroll down close Expand Scroll down quote-marks squiggle Play Play Pause Pause long squiggle squiggle 1 close filter-icon Info Compare Compare Selected Information
Astuces de course

Des courses avec un chien? Avec plaisir.

Homme en train de courir sur un sentier avec son chien
Flèche vers le bas
Flèche vers le bas

Suivez nos conseils de course avec votre chien, et vous aurez droit à une queue frétillante tout au long de vos sentiers et à des piétinements heureux sur le béton en un rien de temps.

Quels sont les avantages de la course avec votre chien?

La course repose parfois sur un paradoxe. Beaucoup choisissent ce sport, car il offre des moments de solitude. Mais parfois, la course peut procurer un sentiment de solitude. Pour résoudre ce paradoxe (ou, à bien y penser, n’importe quel autre problème), le mieux est d’ajouter un chien à l’équation.

La course avec votre chien offre de nombreux avantages. Vous trouverez en lui un compagnon toujours prêt, que vous connaissez et en qui vous avez confiance. Les chiens possèdent un instinct très développé, ils peuvent donc assurer votre sécurité. De plus, ils sont une excellente source de motivation — ils vous pousseront à ne pas vous arrêter de courir, sans jamais juger votre cadence. Tout ça pour le prix de quelques caresses, d’une ou deux friandises et de pauses pour boire, que vous devez vous aussi prendre de toute façon.

Chien debout sur le genou d’un homme
Un homme s’agenouillant devant son chien
Femme en pleine course avec son pitou

Bryan Bhark (oui, c’est son vrai nom) est développeur de chaussures dans l’équipe d’innovation chez Brooks Running. Adepte des ultra-marathons de sentier, il passe énormément de temps dans la nature avec son pitou.

« Courir dans les montagnes avec mon braque hongrois de 3 ans, Cedar, c’est comme avoir un partenaire qui est toujours motivé pour s’entraîner, quel que soit la distance, la vitesse ou le temps… du moment que des friandises et des câlins l’attendent à l’arrivée. Il me donne envie de me dépasser pendant les courses difficiles, car il ne se plaint jamais. Il avance tout simplement, heureux de vivre ces instants. Cedar m’accompagne sans broncher dans mes courses de près de 55 km, sur des terrains qui grimpent jusqu’à 4 000 mètres d’altitude. Après tant de kilomètres ensemble, un lien indéfectible nous unit. Mes courses ou aventures ne sont pas les mêmes sans lui. »

Un Vizsla dans les montagnes portant une veste
Ryan Bhark, développeur de chaussures chez Brooks Running, sur le sentier avec son chien Cedar.

Ryan Bhark, développeur senior de chaussures d’innovation chez Brooks Running, parcourt fréquemment les sentiers du nord-ouest du Pacifique avec son très bon garçon, Cedar.

Qu’en est-il des avantages pour votre pitou? Courir avec votre chien lui permet également de garder la forme. Un bon bol d’air et des promenades saines sont essentiels pour éviter que votre fidèle compagnon ne perde la boule. De plus, vous êtes le centre de son univers : il est fort probable que votre chien veuille absolument faire tout ce que vous faites. Sauf le ménage, quoi que…

Une course en toute sécurité avec un chien

Si vous avez envie de courir côte à côte avec votre compagnon à quatre pattes, il convient de respecter certaines règles de sécurité importantes. Appliquez les conseils suivants pour assurer votre sécurité et celle de votre chien pendant vos courses.

Non aux chiots

Selon la fédération canine American Kennel Club, il est dangereux de courir de longues distances avec un chiot, car ses cartilages de croissance ne sont pas encore complètement développés. L’exercice prolongé ou intense peut entraîner un risque de blessure chez les chiots.

Marcher avant de courir

Avant d’augmenter la cadence, vous devez vous assurer que votre chien marche sans souci quand il est en laisse. Vous ne voulez pas qu’il commence à courir en rond autour de vos jambes en plein milieu de votre course. Soyez patient — l’entraînement peut prendre du temps, mais vous devez apprendre à Médor à ne pas tirer sur la laisse avant d’entamer des courses complètes.

Homme courant avec son chien dans la forêt.
Chien après la course marchant avec son propriétaire

Petit rappel

Si pour vos courses vous vous rendez dans une zone où les chiens peuvent courir sans laisse, faites bien attention à ce qu’il n’aille pas trop loin. Vous devez être à 100 % sûr(e) que votre chien révient quand vous l’appelez.

Un homme et son chien sprintent de l’autre côté d’une rue.

Apprenez les limites de votre chien

Il est important d’augmenter progressivement, sur plusieurs semaines ou mois, les kilomètres parcourus par votre chien, et de veiller à ce qu’il consomme assez de calories, reste hydraté et ait le temps de récupérer, tout comme les humains. Faites attention à la météo — les chiens ne sont pas si à l’aise par temps chaud ou humide.

Femme assise avec son chien après la course

Consultez votre vétérinaire

Tous les chiens n’ont pas la capacité physique de suivre votre rythme pendant vos courses. Chaque race est différente, et aucun chien ne se ressemble. Certaines races sont faites pour la vitesse et d’autres pour l’endurance. Les chiens de travail, comme les huskies et les border collies, sont plus aptes à courir avec leurs maîtres que les chiens comme les bouledogues et teckels. Demandez à votre vétérinaire si courir avec votre chien représente un danger pour lui.

Étiquettes