caret-sm-white star-half circle-drag icon-checkmark-nocircle icon-envelope Left Arrow Scroll down Scroll down close Expand Scroll down quote-marks squiggle Play Play Pause Pause long squiggle squiggle 1 close filter-icon Info Compare Compare Selected Information
Comment

Comment courir plus longtemps sans se fatiguer

Coureurs sur une route déserte
Flèche vers le bas
Flèche vers le bas

Quand vous êtes un débutant, vous remarquez que vous devenez de plus en plus fatigué au fur et à mesure que la durée et la distance de vos courses s’allongent. Bien que la fatigue soit normale jusqu’à un certain point, il peut être difficile de déterminer au début de votre parcours de coureur ce qui est normal comme fatigue. Ici, nous allons présenter quelques scénarios courants et expliquer comment ajuster vos habitudes pour que vos courses restent agréables et productives.

Si vous cherchez une solution miracle pour courir plus longtemps sans vous fatiguer, rappelez-vous qu’à mesure que vous développez votre endurance, il est parfaitement normal de se fatiguer pendant une course et même de haleter au point de devoir faire une pause. Courir sans jamais se fatiguer n’est peut-être pas très réaliste. Après tout, il faut bien s’arrêter à un moment donné. Mais pendant votre entraînement, vous pouvez prendre des mesures pour vous assurer que vous gardez un rythme sain, sans en faire trop.

Soyez à l’écoute de votre corps

Se sentir fatigué pendant une course n’est pas forcément une mauvaise chose, car cela vous permet de mieux réfléchir à votre vie quotidienne, votre entraînement et vos émotions. Est-ce que vous mangez suffisamment et buvez suffisamment de liquide avant de courir? Est-ce que vous dormez suffisamment? Vous sentez-vous malade ou avez-vous été malade récemment?

Si c’est lié à votre alimentation ou à votre sommeil, vous pouvez ajuster ces facteurs avant de partir pour votre prochaine course en prenant, par exemple, une collation énergisante ou vous coucher plus tôt. Mais si c’est lié à une blessure ou une maladie, le mieux est de prendre un jour de repos (ou plusieurs) jusqu’à ce que vous soyez complètement rétabli pour éviter d’empirer votre état.

Coureur face à un bâtiment jaune

Pour ne pas vous épuiser, l’une des choses les plus importantes est de vous assurer de maintenir un rythme pas trop rapide durant la plupart de vos courses. Cela vous aidera non seulement à éviter de vous blesser, mais c’est aussi vital pour éviter la fatigue après vos courses plus longues. L’une des meilleures façons de vous assurer de garder un rythme approprié est en vous basant sur le taux d’effort perçu (TEP) ou en vérifiant si vous arrivez à converser facilement.

Pouvez-vous tenir une conversation avec votre partenaire d’entraînement ou chanter sur vos airs préférés tout en maintenant un rythme respiratoire régulier? Ou est-ce trop difficile? De même, si vos jambes vous semblent lourdes à chaque course, cela peut être un signe que vous devriez à réduire votre cadence.

Courez à votre propre rythme

En vérifiant votre état de fatigue, vous pouvez vous efforcer de garder un rythme approprié tout au long de votre course et finir sur une note optimiste et forte. Il n’y a peut-être pas de solution miracle pour courir plus longtemps sans se fatiguer, mais en restant à l’écoute de votre corps et en ajustant les facteurs que vous pouvez contrôler, comme bien vous nourrir et vous reposer, vous pouvez continuer à développer votre endurance de manière saine sans pousser votre corps au-delà de ses limites.

Les conseils de notre rédactrice sont uniquement destinés à des fins d’information ou d’éducation générale. Nous vous encourageons à consulter votre médecin ou votre professionnel de la santé avant de modifier votre routine de course, votre alimentation ou votre programme de mise en forme.

Étiquettes
Écrit par
Tim Kelly

Marathonien et entraîneur

Tim en train de courir

Originaire de l’Ohio, il aime voyager, jardiner et aider les gens à faire plus lors de leur course qu’ils ne le pensaient possible. Plus de 8 ans en tant qu’entraîneur de course et 12 ans comme coureur et cycliste.