caret-sm-white star-half circle-drag icon-checkmark-nocircle icon-envelope Left Arrow Scroll down Scroll down close Expand Scroll down quote-marks squiggle Play Play Pause Pause long squiggle squiggle 1 close filter-icon Info Compare Compare Selected Information
Comment

Comment s’habiller pour courir en hiver

Deux coureurs portent plusieurs couches et des vêtements pour se préparer à une course hivernale.
Flèche vers le bas
Flèche vers le bas

Courir en hiver n’est pas si terrible. Je vous le promets. Dans cet article, nous vous expliquerons comment rester au chaud (sans avoir trop chaud), et aussi au sec, confortable et en sécurité par temps froid et venteux.

Ne vous emmitouflez pas trop

Un vieux proverbe scandinave dit qu’il n’y a pas de mauvais temps, seulement de mauvais choix de vêtements. Étonnamment, il y a plus de gens qui s’habillent trop que de gens qui ne s’habillent pas assez. Mais penser que vous préférez avoir trop chaud que trop froid pourrait être votre plus grand regret si vous courez dehors. La règle générale est de s’habiller comme s’il faisait 15 à 20 degrés de plus que ce que le thermomètre indique. Votre corps se réchauffera lorsque vous commencerez à bouger.

En plus de rester au chaud, il est tout aussi important de rester au sec. S’habiller trop chaudement peut souvent entraîner une transpiration excessive. Si vous êtes dehors pendant plus de 20 minutes, cela peut créer un inconfort et vous donner encore plus froid. Alors, comment trouver le juste milieu?

Superposer, de haut en bas

Pour rester confortable en hiver, il suffit de bien superposer les couches. Choisir les bons matériaux et les superposer dans le bon ordre (seuls les super-héros portent leurs sous-vêtements sur leur pantalon) nous permettent d’obtenir les conditions idéales pour rester au chaud, confortable et au sec pour courir en hiver.

  • Couche de base : L’idée derrière la couche de base est d’évacuer l’humidité de votre corps. Cette couche doit être légère et évacuer l’humidité. Alors que la bonne vieille laine soit une option, de nombreux coureurs optent pour le synthétique à séchage rapide.
  • Couche intermédiaire : Cette couche aidera à retenir la chaleur corporelle et à créer un pare-air pour vous garder au chaud. Les couches intermédiaires sont souvent faites de duvet, de duvet synthétique ou de laine mérinos.
  • Couche extérieure : La couche extérieure doit être au moins résistante à l’eau, mais de préférence imperméable. Le but de la protection imperméable est d’empêcher la neige, le grésil ou le brouillard de s’infiltrer. Elle sert également de barrière pour empêcher le vent froid et mordant de pénétrer à travers vos couches internes.

Vous vous demandez quoi porter en bas? Des collants doublés de polaire vous permettront de garder vos jambes au chaud. Nous recommandons les collants plutôt que les pantalons, car ils sont moins susceptibles de causer des frottements ou des irritations. Une autre astuce simple et efficace consiste à rentrer votre couche de base dans vos collants pour plus de chaleur et pour réduire l’air froid.

Femme courant en portant des vêtements roses

Tête, épaules, genoux et orteils (et oreilles et doigts)

C’est important de garder vos extrémités au chaud. Votre corps est conçu pour garder vos organes importants au chaud par temps froid en envoyant du sang vers votre cœur plutôt que vers vos mains et vos pieds. Combattez les engelures avec des accessoires clés :

  • Gants ou moufles : Quand vous courez, vos mains sont généralement plus exposées aux éléments. Des gants doublés de polaire avec une couche extérieure imperméable aideront à empêcher le picotement au niveau des doigts. S’il fait extrêmement froid ou si vos mains ont tendance à geler et à gercer, pensez aux moufles, car l’espace supplémentaire permet à vos doigts de se réchauffer mutuellement.
  • Chaussettes chaudes : Nous vous recommandons de courir avec des chaussettes en laine mérinos, car elles permettent de retenir la chaleur particulièrement bien. Le matériau n’absorbe pas non plus facilement l’humidité, ce qui aide vos pieds à rester au sec. Et la laine obtient des points bonus pour sa capacité à lutter contre les mauvaises odeurs.
  • Protection des oreilles : Vous pouvez envisager un bandeau ou un bonnet pour garder vos oreilles au chaud. Les bonnets aident également à retenir plus de chaleur corporelle dans l’ensemble.

Enfin, il est important de considérer la sécurité au-delà de la protection contre le froid. L’hiver, c’est aussi des couchers de soleil plus tôt et moins de lumière du jour. Il y a de fortes chances que vous couriez dans l’obscurité. Dans votre choix de vêtements pour vos courses d’hiver, pensez aux options qui ont des effets réfléchissants. Vous voudrez peut-être même porter une lampe frontale ou attacher une lumière clignotante à votre corps pour pouvoir voir et être vu.

Superposer les couches correctement peut sembler intimidant quand vous êtes chez vous en train de boire un chocolat chaud, mais courir dans l’air vif d’une journée fraîche et enneigée peut être un vrai plaisir. Priorisez la sécurité et vous passerez un hiver sans encombre.

Les conseils de notre rédactrice sont uniquement destinés à des fins d’information ou d’éducation générale. Nous vous encourageons à consulter votre médecin ou votre professionnel de la santé avant de modifier votre routine de course, votre alimentation ou votre programme de mise en forme.

Étiquettes
Écrit par
Tim Kelly

Marathonien et entraîneur

Tim en train de courir

Originaire de l’Ohio, il aime voyager, jardiner et aider les gens à faire plus lors de leur course qu’ils ne le pensaient possible. Plus de 8 ans en tant qu’entraîneur de course et 12 ans comme coureur et cycliste.