caret-sm-white star-half circle-drag icon-checkmark-nocircle icon-envelope Left Arrow Scroll down Scroll down close Expand Scroll down quote-marks squiggle Play Play Pause Pause long squiggle squiggle 1 close filter-icon Info Compare Compare Selected Information
Astuces de course

Comment rester hydraté pendant l’hiver

Illustration d’un homme portant des moufles et un bonnet, et dont la langue est restée collée sur un poteau par temps froid.
Flèche vers le bas
Flèche vers le bas

Il n’y a rien de pire que la soif Restez hydraté pour les courses par temps froid pendant la saison des fêtes.

Rester en pleine santé pendant ses courses en hiver

Pour les coureurs qui courent en hiver, les températures fraîches, la pluie froide et la neige peuvent être des barrières supplémentaires. Si vous enfilez vos chaussures pour aller courir par temps froid, n’oubliez pas de bien vous habiller pour l’occasion. Portez plusieurs couches de vêtements, choisissez un équipement anti-humidité et pensez à prendre une tuque ou des gants. Faites attention aux couches que vous portez : ce n’est pas parce qu’il fait froid dehors que vous devez enfiler une parka. Un équipement lourd pourrait vous faire transpirer davantage, et toute cette eau supplémentaire sur votre corps pourrait rapidement faire baisser votre température corporelle.

Toutes ces préparations peuvent vous maintenir au chaud et à l’aise, mais l’une des meilleures choses à faire pour rester en bonne santé pendant vos courses hivernales est de rester hydraté. Une bonne hydratation est primordiale, en tout temps, mais même les athlètes bien entraînés oublient parfois cette recommandation essentielle lorsqu’ils courent par temps froid.

Illustration d’un homme ayant l’air satisfait et faisant couler l’eau d’une bouteille dans sa bouche.

L’hydratation concerne tout le monde, tout le temps

Bien s’hydrater n’est pas réservé aux nouveaux coureurs. Même les athlètes de classe mondiale doivent maintenir un apport en liquide suffisant. Danny Mackey, entraîneur de l’équipe de course professionnelle Brooks Beasts, nous a expliqué à quel point une mauvaise hydratation avait conduit un athlète à une course décevante.

« L’un des membres des Beasts a été pris de crampes au milieu des championnats américains de cross-country en février 2019 en Floride. Il était très en forme et très préparé. C’est généralement un bon coureur de cross-country qui parcourt en moyenne environ 175 km par semaine avec d’excellents entraînements avant la compétition.

Lorsque nous sommes arrivés en Floride, le temps était couvert et frais, mais aussi humide. Un peu comme l’hiver ici à Seattle. On transpire beaucoup, car on porte de nombreuses couches, mais sans nécessairement y faire attention comme on le fait normalement par temps chaud et ensoleillé. Ce coureur n’a pas adapté son hydratation à la météo avant la compétition. Pendant la course, il est passé du peloton de tête à environ deux minutes de retard sur le vainqueur. Il a commencé à avoir des crampes dans les mollets, puis dans les trois derniers kilomètres, il avait des crampes d’estomac. Il n’a rien pu faire. Ce simple manque d’hydratation a eu raison de sa grande course. »

Qu’est-ce que la déshydratation?

Lorsque vous utilisez ou perdez plus de liquide que vous n’en absorbez, votre corps n’a plus assez d’eau et d’autres liquides pour fonctionner normalement. Si vous ne remplacez pas les liquides perdus, vous vous déshydratez. Parmi les symptômes, on trouve une soif extrême, des crampes, la fatigue et des étourdissements. Ces symptômes sont particulièrement gênants, mais il faut savoir également que la déshydratation peut entraîner des complications dangereuses telles que des problèmes urinaires et rénaux, des convulsions, etc.

Illustration d’un homme qui poursuit une poire et une pomme de taille humaine avec des jambes.

Conseils pour rester hydraté par temps froid

Une consommation adéquate de liquides empêche non seulement la déshydratation, mais peut également réguler la température corporelle et stimuler le métabolisme. Voici quelques-uns de nos conseils préférés pour rester hydraté cet hiver.

Boycottez le froid

Évitez de boire de l’eau glacée ou d’autres liquides froids avant une course. Les liquides chauds ou à température ambiante constituent de meilleurs choix pour maintenir une température corporelle optimale.

Grignotez intelligemment

Prenez un fruit la prochaine fois que vous aurez besoin d’une collation. Les pommes, les oranges, les poires et les autres fruits d’hiver contiennent beaucoup d’eau. Ces fruits regorgent en prime de vitamine C et peuvent donc renforcer votre système immunitaire.

Arrêtez la caféine, évitez l’alcool

Ne tombons pas dans les extrêmes non plus : vous n’avez pas à vous sevrer brutalement de la caféine ou de l’alcool en plein hiver. Mais il s’agit de diurétiques, c’est-à-dire des substances qui vous donneront envie de soulager votre vessie plus que d’habitude. Alors, faites attention à votre consommation! Pour éviter la déshydratation, il est préférable de boire votre tasse de café ou votre mimosa après votre course plutôt qu’avant.

Illustration d’un homme tenant un grand bol de soupe chaude.

Le sodium est salvateur

Les aliments salés peuvent vous aider à retenir l’eau et à éviter les crampes musculaires. Une alimentation trop pauvre en sodium vous expose à un risque de déshydratation. Réhydratez bien votre corps après une course en consommant des soupes et des collations salées comme des bretzels ou des noix.

C’est en forgeant qu’on devient forgeron

Ajoutez une bonne hydratation à votre entraînement. La plupart des experts s’accordent sur le fait que huit verres d’eau par jour sont une quantité idéale, mais chaque personne a des besoins différents. Découvrez ce qui fonctionne pour vous et apportez les ajustements nécessaires.

Étiquettes