Icons caret-sm-white star-half circle-drag icon-checkmark-nocircle icon-envelope Left Arrow Scroll down Scroll down close Expand Scroll down quote-marks squiggle Play Play Pause Pause long squiggle squiggle 1 close filter-icon Info Information Plus Icon Minus Icon Check Icon Check Icon
Luxembourg Drap. Luxembourg français Changement
Minpan.
Luxembourg Drap. Luxembourg français Changement
Astuces Running

Comment choisir des chaussures de running qui soutiennent tes foulées ?

Des runners Brooks en plein run
Flèche Bas
Flèche Bas

Le running peut présenter de nombreux inconforts : il arrive que les leggings plissent, que les masques glissent et que les jets de morve volent… mais les chaussures de running n’ont pas besoin de faire partie de ces désagréments.

En tant qu’ancien directeur d’un magasin de running, j’ai prononcé de nombreux discours d’encouragement pour motiver des personnes qui débutent tout juste dans la pratique de running. Elles veulent généralement savoir comment rester motivées, quoi porter et quand se reposer. Néanmoins, il existe un sujet qui ne devrait pas te provoquer de maux de tête (ou de pieds) : savoir comment choisir des chaussures de running qui soutiendront ta foulée.

En adaptant tes chaussures de running à la forme, à la taille et aux particularités de ton pied, tu te rapprocheras d’autant plus de l’expérience Run Happy que nous cherchons à te faire vivre. Je parle ici du confort lors de l’extension de ton pied.

Passons en revue quelques types de chaussures, tenons compte de l’endroit où. tu vas courir et trouvons virtuellement un modèle pour toi.

Quel est mon type de chaussure de running ?

Tu trouveras certains modèles de chaussures spécialisés, mais la plupart des chaussures de running peuvent être divisées en deux catégories : les chaussures neutres et les chaussures avec soutien. Pour découvrir le modèle qui te convient, il faut comprendre comment ton corps fonctionne lorsque tu cours. Tes chevilles, tes genoux et tes hanches sont les parties du corps qui reçoivent la majeure partie des impacts lorsque tes pieds touchent le sol. Il est donc important de détecter tout déséquilibre ou toute faiblesse dans ces articulations.

Pour faire un test simple afin de t’aider à déterminer tes besoins, il suffit d’avoir un miroir et de faire preuve d’un peu d’honnêteté :

  • Tiens-toi pieds nus devant un miroir où tu pourras te voir de la taille jusqu’aux pieds.
  • Si tu en es physiquement capable, tiens-toi debout sur un pied, puis plie le genou pour faire un squat plongeant. Si tu ne peux pas te tenir debout et/ou faire un squat sur un pied, fais simplement le test en te tenant sur tes deux pieds.
  • Pendant que tu fais le squat, prends note de tout mouvement autour de tes pieds, chevilles et genoux, ainsi que de ton équilibre général. Est-ce que la voûte plantaire de ton pied s’affaisse ou reste-t-elle dans la même position ? Ta cheville s’oriente-t-elle vers l’intérieur, vers l’extérieur ou reste-t-elle neutre ? Et ton genou ? Est-il facile pour toi de te tenir sur un pied et te sens-tu en équilibre ?
  • Note toutes ces remarques, puis répète le processus avec l’autre pied.

Si ta voûte plantaire ne s’affaisse pas, que tes chevilles maintiennent un alignement neutre et que tu te sens stable debout sur un pied, tu courras probablement mieux dans une chaussure neutre. Si ta voûte plantaire s’affaisse, que tes chevilles et tes genoux s’orientent vers l’intérieur et/ou que tu as du mal à garder l’équilibre sur un pied, tu courras probablement mieux dans des chaussures avec soutien.

Garde le rythme avec la Launch GTS 10 de Brooks

Chaussures neutres

Les chaussures neutres offrent de l’amorti, de la réactivité ou les deux. Il en existe souvent différentes catégories et celles-ci s’adaptent bien à certains types de runners, que tu préfères un petit run matinal ou que te prépares pour le jour de la course :

  • Cushion : pour le runner à la recherche d’une expérience en douceur et plus protectrice, l’amorti permet à la chaussure d’absorber les impacts.
  • Minimaliste : souvent appelé profil bas, ce type s’adresse au runner à la recherche d’une chaussure légère et souple et d’une expérience « proche du sol ».
  • Réactivité : ce type est destiné au runner à la recherche d’un rebond dynamique avec un retour d’énergie provenant de sa chaussure.
  • Speed : rapide, léger et épuré, ce type est destiné aux runners qui cherchent à établir un record personnel lors de leur prochaine course.

Chaussures avec soutien

Les chaussures avec soutien doivent permettre à tes articulations de bouger naturellement tout en évitant les mauvaises orientations, les torsions ou autres tensions dangereuses. Mais de quel niveau de soutien as-tu besoin ? Revenons aux résultats de ton test : Est-ce que te tenir sur un pied t’a paru difficile ? Dans quelle mesure tes chevilles et tes genoux se sont-ils orientés vers l’intérieur ou vers l’extérieur ? Si par le passé tu as eu mal au pied, à la cheville ou à la hanche, ou si tu as des antécédents de blessure, cela affectera également le niveau de soutien dont tu as besoin. Tu verras souvent que les chaussures avec soutien se divisent en deux catégories :

  • Soutien régulier : ces chaussures offrent généralement un peu de soutien sous la voûte plantaire et jusqu’au talon pour guider ton pied et ta cheville lorsqu’ils commencent à dévier.
  • Maximum de soutien : ces chaussures ont souvent une tige ou une cale médiale (une section plus dense et plus ferme dans la semelle intermédiaire) et un soutien ferme au niveau du talon pour offrir un vrai guidage à une personne dont la voûte plantaire s’affaisse vraiment, présentant un mauvais alignement de la cheville ou du genou, ou encore des antécédents de douleur ou de blessure.

Tu retrouveras probablement une partie de ce jargon sur l’anatomie de la chaussure au cours de tes recherches, mais si cela te fait peur, prends une profonde respiration. Lorsque tu découvres comment choisir tes chaussures de running, tu peux toujours t’appuyer sur le personnel du magasin de running de ton quartier ou sur un outil interactif pour trouver ta paire idéale pour éviter de rester bloqué sur ton analyse.

Ai-je besoin de chaussures de trail ou de running ?

Une fois que tu as choisi le type de chaussures qui convient à ton corps, réfléchis aux endroits où tu vas courir. Aimes-tu courir dans une salle de sport ou autour du pâté de maisons tout en esquivant tes voisins ? Ou préfères-tu parcourir les bois pour franchir des racines, des pierres et traverser des terrains boueux ?

Que tu fasses ton achat en ligne ou en magasin, regarde la semelle extérieure (en dessous) de la chaussure que tu envisages de prendre. Une semelle extérieure plus plate et plus lisse est généralement associée aux chaussures de route qui offrent plus de confort sur des surfaces dures et planes, comme une route goudronnée ou un tapis roulant.

En revanche, des semelles extérieures plus épaisses et grossièrement dentelées se trouvent généralement sur les chaussures de trail qui offrent plus de traction sur les surfaces tout-terrain et irrégulières. Elles sont conçues pour être plus rigides et offrent une meilleure protection contre les racines et les pierres sous les pieds

Le trail avec la Caldera 7 de Brooks

Quel chaussant mes chaussures de running doivent-elles avoir ?

Si tu as la possibilité d’essayer tes chaussures avant de les acheter, marche quelques minutes avec. Idéalement, un magasin de running te permettra de faire un petit jogging avec sur un tapis roulant ou même autour du pâté de maisons. Il faut bien noter toutes les zones qui semblent trop serrées ou trop lâches (en particulier au niveau du talon) ou toute partie de la chaussure qui pourrait faire pression sur tes pieds ou tes chevilles pendant tes runs. Tes chaussures doivent être confortables dès le départ lorsque tu les enfiles.

Debout dans tes chaussures, le talon contre l’arrière de la chaussure, tu devrais avoir environ la largeur d’un ongle de pouce entre ton gros orteil et l’avant de la chaussure. Le mouvement des orteils est également essentiel : tu dois pouvoir utiliser tes orteils pour garder l’équilibre et te propulser pendant tes runs. Si tu parviens à bouger confortablement tes orteils, alors tout va bien.

Si tu fais ton achat en ligne, recherche le tableau des tailles et détermine si les chaussures correspondent fidèlement à ta pointure. Certaines marques ou certains magasins te permettront d’essayer tes chaussures dès leur réception et de les retourner après un certain nombre de jours, de semaines, voire de mois si elles ne te conviennent pas.

C’est toute une science

Le coup de foudre a également sa place à l’heure de choisir les bonnes chaussures de running. Il se peut qu’elles t’attirent dès ton entrée dans le magasin ou que tu doives arrêter de faire défiler la page car ton regard se fixera sur une paire. Lorsque tu auras trouvé une chaussure qui combine ton style avec la bonne technologie, tu pourras sortir pour un run sans souci.

Les conseils de notre rédacteur sont uniquement destinés à des fins d’information ou d’éducation d’ordre général. Nous t’encourageons toujours à parler avec ton médecin ou ton professionnel de santé avant d’apporter des modifications à tes routines de running, de nutrition ou de remise en forme.

Étiquettes
Écrit par
Tim Kelly

Marathon Runner & Coach

Tim Running

Ohio native that loves travel, gardening, and helping people do more with their running than they thought possible. 8+ years as a running coach. 12 years as a runner and cyclist.