caret-black caret-sm-black caret-sm-white checklist arrow-circle thumb_icon icon-questions bra-icon star star-half review-icon grid-view-icon list-view-icon circle-drag ] icon-checkmark-nocircle icon-envelope Left Arrow Right Arrow Scroll down Scroll down close Scroll down french-quote quote-marks squiggle german-quote Play Pause long squiggle squiggle 1 close filter-icon Info Compare Compare Selected Information
Nos runners, leurs histoires

De nouveaux chemins avec Jenny et Scott Jurek

Jenny et Scott Jurek

Le couple de runners d’ultramarathon partage avec nous comment ils ont évolué dans le sport ensemble, leurs conseils pour amener les enfants à l’extérieur et pourquoi la Cascadia 16 est la chaussure de trail ultime.

Rencontre la famille Jurek

Si tu aimes le trail, tu as probablement entendu parler de Scott Jurek, l’un des ultramarathoniens les plus puissants et les plus prolifiques à n’avoir jamais couru dans ce sport. Scott a remporté la Western States 100 Mile Endurance Run sept années consécutives et a terminé premier avec des temps époustouflants dans certaines des courses les plus difficiles au monde, notamment l’Ultramarathon de Badwater, le Spartathlon et bien d’autres. En 2015, il a établi un record en terminant les 2 200 milles de trail des Appalaches en 46 jours.

Lorsqu’il n’accumule pas les kilomètres, Scott est conférencier, auteur et l’autre moitié d’une solide équipe parentale pour ses deux jeunes enfants. L’autre moitié de cette équipe est sa femme, Jenny, qui est également traileuse et ultramarathonienne. Lorsqu’elle ne fait pas de trail ou qu’elle ne joue pas son rôle de maman, Jenny conçoit des vêtements et des équipements de plein air. Elle a aussi créé sa propre ligne de vêtements de sport pour les jeunes familles.

Nous avons rencontré la famille Jurek pour discuter du running, du rôle des parents et de l’importance d’une bonne chaussure de trail.

Pourquoi ils courent

Jenny : Je ne veux pas me prononcer au nom de Scott, mais pour moi, les raisons sont la joie, les bienfaits pour la santé et pour ne pas perdre la raison. Cela peut m’aider à ne pas devenir folle. Cela m’aide vraiment à garder les pieds sur terre.

Scott : Je pense la même chose. Ce qui est cool dans le running, c’est que la raison pour laquelle tu cours peut changer. Pour moi, c’est parfois très difficile et j’aime aller dans des endroits éloignés, sombres et difficiles. Et d’autres fois, je suis dehors en j’en profite tout simplement. Parfois, c’est une forme d’art. Parfois, je me donne à 100 % et souffre, dans le bon sens du terme. Je pense que pour nous deux, avec le running, nous nous sentons vraiment vivants et pouvons donner le meilleur de nous-mêmes.

Une femme qui court
Un homme qui court

À propos du running ensemble

L’important n’est pas les courses et les victoires par groupe d’âge ou les records de course… L’important sont vraiment ces moments où tu t’imprègnes de ce qui se passe sur le chemin. Lorsque tu partages cela avec quelqu’un que tu aimes et qui est ton partenaire, tu t’amuseras forcément. C’est un excellent moyen de créer une connexion.

Scott Jurek

Jenny : C’est génial. C’est comme une deuxième jeunesse. Quand nous avons commencé à nous connaître, je me sentais toujours nerveuse de courir avec lui, mais en fin de compte, il est facile à vivre. Les gens adorent courir avec lui parce qu’il te met à l’aise.

Scott : Je pense que pour beaucoup, être un runner sérieux comme moi signifie devoir courir vite tout le temps. Pourtant, j’aime prendre mon temps, aller plus lentement ou m’arrêter et admirer les alentours. Donc, quand je cours avec Jenny, je n’ai pas l’impression d’avoir un ordre du jour ou de devoir suivre un certain rythme.

Une femme et un homme courant sur un chemin

À propos des sorties avec les enfants

Scott : Avec les enfants, les collations sont essentielles, car lorsque le niveau d’énergie diminue, les choses peuvent commencer à mal tourner. En dehors de cela, tu n’as pas vraiment besoin de beaucoup pour organiser des sorties avec tes enfants. Laisse-les trouver des choses avec lesquelles jouer, que ce soit des bâtons et des pierres ou organise une chasse au trésor. C’est la beauté d’être à l’extérieur, tu n’as pas besoin de grand-chose.

Si tu veux que tes enfants fassent quelque chose, je pense qu’il est préférable de leur montrer comment faire. Ils ont fait du trail avec nous dans l’obscurité. Ils nous ont vus courir, faire du vélo et faire des courses et des événements, alors ils veulent eux aussi courir et faire du vélo. Alors qu’ils sont encore jeunes et impressionnables, nous essayons simplement de les amener à faire les choses que nous aimons faire.

Jenny Jurek
S’étirer ensemble
Un homme et une femme qui courent sur un chemin avec deux enfants

À propos de l’évolution du trail au cours des années

Scott : Le sport a évidemment gagné en popularité, mais le trail en lui-même n’a pas changé. C’est cette joie simple de bouger son corps à travers les bois. C’est ce qui le rend si spécial et plus accessible.

Jenny : Lorsque j’ai commencé le trail il y a plus de quinze ans, ceux qui le pratiquaient étaient principalement des hommes plus âgés, mais il y avait aussi plusieurs femmes dans la communauté que j’admirais. C’était génial d’avoir ces modèles et mentors féminins pour apprendre. Il y a maintenant tellement plus de traileuses qui peuvent gagner des courses tout en équilibrant carrière et vie de famille. Ça m’inspire ! J’adorerais voir plus d’athlètes féminines présentées dans les médias et être davantage sous l’œil du public. Plus les femmes parlent des défis auxquels nous sommes confrontées, mieux c’est. Je pense que les groupes de running, les cliniques et les retraites réservées aux femmes sont idéaux pour créer des systèmes communautaires et de soutien pour les traileuses.

Vue latérale d’un homme et d’une femme courant dans les bois

À propos du trail pour les débutants

Scott : Ne te concentre pas sur les kilomètres, concentre-toi sur la durée. Les kilomètres de trail ont tendance à être plus longs que les kilomètres de route, essaie alors de te fixer des objectifs qui ne mettent pas l’accent sur les progrès en termes de minutes par kilomètre. N’aie pas peur de mélanger le power-walking et le run-walking. La surface du chemin de trail et le terrain créeront naturellement un mélange entre running et marche jusqu’à ce que courir plus longuement soit possible grâce à ta forme physique et ton expérience.

Sur les équipements pour les mamans et les familles

Jenny : Tout au long de ma carrière, pour vivre, j’ai eu la chance de concevoir des produits que j’utilise réellement à l’extérieur. Quand j’étais enceinte, j’ai conçu des choses dont j’avais besoin, mais qui n’étaient pas disponibles. Je crois que rester active pendant la grossesse aide à favoriser la santé physique et mentale, c’est pourquoi je veux concevoir des équipements pour que les parents continuent à faire ce qu’ils aiment.

Un homme assis à une table de pique-nique avec deux enfants tandis qu’une femme est debout à côté d’une camionnette

À propos de la Cascadia

Les chaussures sont vraiment le lien le plus intime entre le runner et le sentier ou la route. Il s’agit du point de connexion où tout se passe. Lorsque j’ai commencé à travailler avec Brooks en 2004, l’idée qu’ils avaient de créer la chaussure de trail ultime m’a intrigué. La Cascadia était une nouvelle façon de penser aux chaussures de trail - elle était plus neutre, elle abaissait le centre de gravité et ce n’était pas une chaussure de route construite à partir du talon, ce que tout le monde le faisait à l’époque. Elle a rendu l’expérience du trail plus facile pour le runner, qu’il s’agisse d’un débutant ou, comme moi, d’une personne qui essayait d’être performant à un niveau élevé. Ce qui est cool avec la Cascadia 16, c’est qu’elle rend hommage au modèle original.

Scott Jurek

Jenny : La Cascadia me convient parfaitement : pas trop rigide, mais pas trop molle. Elle offre la quantité parfaite de souplesse et d’amorti tout en protégeant mes pieds sur les terrains rocheux. J’ai les pieds larges et j’ai tendance à avoir beaucoup d’ampoules, mais la zone des orteils est agréable et spacieuse. De plus, la semelle extérieure est si bonne ! Je viens de parcourir rapidement 40 milles sur le sentier de trail du Colorado et même avec un sac à dos, je me sentais en confiance pour me déplacer sur toutes les surfaces.

Le running avec la Cascadia 16
La Cascadia 16

À propos de la blessure

Note de l’éditeur : Scott Jurek avait tenté d’établir un nouveau record de vitesse sur le sentier des Appalaches en août 2021, mais a dû se retirer le septième jour en raison d’une grave déchirure du muscle quadriceps.

« Même avec tout mon entraînement et ma préparation, une blessure de cette ampleur ne m’a pas permis de me récupérer activement sur le terrain accidenté du sud du Maine. C’est dévastateur d’être arrêté si tôt dans mon parcours, mais tout terrain vient avec son risque d’échec. »

La Cascadia 16 est-elle faite pour toi ?

La Cascadia 16 est faite pour les traileurs qui veulent explorer les terrains changeants et s’y sentir protégés. La chaussure est conçue pour s’adapter rapidement au pied, afin de garantir le confort et la stabilité des runners. Parmi les nouvelles fonctionnalités, on trouve la technologie DNA LOFT v2 qui offre un amorti plus doux et plus léger, 2 mm de mousse supplémentaire dans la semelle intermédiaire pour plus de confort, des rainures Release Grooves dans la semelle intermédiaire qui permettent une meilleure adaptabilité sur les terrains accidentés et des rainures verticales dans le Ballistic Rock Shield qui fournissent une meilleure adaptabilité latérale.

Es-tu prêt à faire du trail ? En savoir plus sur la façon de faire ses premiers pas de trail avec ces conseils pour débutants.

La Cascadia 16