caret-black caret-sm-black caret-sm-white checklist arrow-circle thumb_icon icon-questions bra-icon star star-half review-icon grid-view-icon list-view-icon circle-drag ] icon-checkmark-nocircle icon-envelope Left Arrow Right Arrow Scroll down Scroll down close Scroll down french-quote quote-marks squiggle german-quote Play Pause long squiggle squiggle 1 close filter-icon Info Compare Compare Selected Information
Équipement et technologie

Les experts en brassières de Brooks brisent 5 mythes courants sur l’ajustement

Femmes portant une brassière de running Drive Mesh

Tu te demandes comment faire le tri parmi tous les conseils sur les brassières de running ? Nous sommes là pour t’aider. Les concepteurs et développeurs de nos brassières se sont associés à des chercheurs en biomécanique pour connaître toute la vérité sur cinq mythes courants.

Mythe nº 1 : Un seul niveau de soutien est correct pour le running

Nos experts en biomécanique de l’Université de Portsmouth ont constaté que la plupart des femmes préféraient un certain type de soutien pour le running, mais qu’il n’existe pas un seul meilleur niveau de soutien. C’est pourquoi nous ne classons plus les brassières par niveau d’impact/de soutien. Nos brassières de running sont toutes fabriquées au sein de la gamme dans laquelle les femmes nous ont indiqué être les plus à l’aise.

Drive run bras laid out on a track

Mythe nº 2 : Il faut porter la taille de brassière correspondant à ses mesures

Bien que les mesures constituent un excellent point de départ et soient souvent précises, selon des personnes, ce n’est pas toujours le cas. Il faut d’abord se mesurer, puis faire des essais et s’assurer que l’ajustement convient à son corps. Consulte notre guide des tailles pour obtenir des conseils supplémentaires.

Mythe nº 3 : Porter une brassière avec peu de maintien n’est pas si grave

En collaboration avec nos partenaires de Portsmouth, nous avons appris que lorsque les femmes portent une brassière avec peu de soutien, elles peuvent perdre jusqu’à 4 cm de longueur de foulée en raison d’un mouvement de poitrine mal contrôlé… cela représente 1,6 kilomètre supplémentaire au cours d’un marathon ! Non merci !

Mythe nº 4 : Porter deux brassières de sport offre un double soutien

Nous avons tous vu des femmes le faire, mais nous souhaitons leur dire que ce n’est pas nécessaire ! Porter une brassière conçue pour le running et bien ajustée est le meilleur moyen d’obtenir un bon soutien.

Women running on a paved trail in a Dare Racerback run bra

Mythe nº 5 : Les brassières avec bonnets intégrés offrent plus de soutien que les brassières qui n’en sont pas dotées

Il est vrai que les bonnets intégrés offrent un certain type de soutien (leur structure peut aider à éviter les rebonds), mais en fonction de ton type de corps et de tes préférences de confort, tu préféreras peut-être des brassières qui utilisent un tissu compressif plutôt que des bonnets intégrés. Tu as le choix ! Découvre ce que tu préfères et n’hésite pas.

Nos brassières sont mises à rude épreuve

Nous concevons nos collections de brassières de running pour répondre à un large éventail de tailles, de caractéristiques et de préférences de coupe. Si tu as besoin d’aide pour trouver la brassière parfaite, pars à la recherche de la brassière de running Brooks faite pour toi à l’aide de notre Conseiller Brassière, ou passe directement à la partie agréable et découvre toutes nos brassières de running. Tu peux également utiliser notre outil « Trouver un revendeur » pour t’offrir un essayage en cabine ou essayer les brassières en personne.