caret-sm-white star-half circle-drag icon-checkmark-nocircle icon-envelope Left Arrow Scroll down Scroll down close Expand Scroll down quote-marks squiggle Play Pause long squiggle squiggle 1 close filter-icon Info Compare Compare Selected Information
Astuces Running

Comment rester au frais lors des runs par temps chaud

Un runner sur une route du désert pendant une chaude journée d’été.
Flèche Bas
Flèche Bas

Courir quand il fait chaud peut être difficile, mais de nombreux experts s’accordent à dire que ces runs d’été sont nécessaires pour développer la vitesse et l’endurance, et atteindre tes objectifs. Tu n’as cependant pas à souffrir à chaque running par temps chaud. Adapter ton run et ton équipement à la hausse du mercure peut te permettre de courir plus intelligemment et plus heureux, sans que ce soit plus difficile.

Habille-toi léger en fonction de la météo

Adopte une tenue légère pour rester à l’aise lors de tes runs, et assure-toi que le matériau des couches que tu portes offre une bonne ventilation et évacue l’humidité. Opte pour une casquette en maille pour protéger tes yeux du soleil, te garder au frais et préserver ton cuir chevelu et ton visage des coups de soleil. Si ta casquette offre une protection UV, c’est encore mieux.

Choisis une paire de shorts légers suffisamment amples pour ne pas aggraver la sensation de chaleur. Tu peux également mettre ton t-shirt en coton de côté et simplement courir avec une brassière de running ou un haut qui évacue l’humidité. Privilégie la respirabilité et le confort, puis choisis un design qui correspond à ton style (nous voulons tous avoir fière allure lorsque nous courons, n’est-ce pas ?).

Qui dit moins de couches, dit risque de frottements. Opte ainsi pour des vêtements avec des poches assez grandes pour y ranger ton téléphone portable ou tes clés afin qu’ils ne bougent pas trop. Les femmes peuvent aussi opter pour des shorts de plus de 12 centimètres pour éviter les frottements.

Bois beaucoup d’eau

Nous savons tous que l’hydratation est importante, mais elle est encore plus critique avant, pendant et après ces runs d’été chauds. Multiplie ton poids corporel par 2/3 pour connaître tes besoins quotidiens de base en eau (en litres), puis ajoute environ 350 ml pour chaque demi-heure d’activité. Bois une bouteille environ une heure avant de partir, puis emporte une bouteille ou un sac à eau avec toi, et bois suffisamment tous les trois kilomètres.

Pour les runs plus longs, tu peux éventuellement ajouter des pastilles d’électrolytes à ta boisson ou remplir ta bouteille à moitié de glace, puis l’autre moitié d’une boisson énergétique. Nous perdons ces précieux électrolytes lorsque nous transpirons, et si tu manques d’électrolytes, les symptômes peuvent inclure des crampes, des étourdissements ou, pire, des évanouissements. Après tes runs, assure-toi de te réhydrater et de faire le plein avec un repas sain et beaucoup d’eau également.

Ajuste ton rythme de running

Il n’y a pas de mal à ralentir pendant les runs d’été. Devoir ralentir par temps chaud ne signifie pas que tu perds ta forme physique. Ces jours-là, tu remarqueras peut-être que ton rythme cardiaque est assez élevé sans produire autant d’effort. Au lieu de viser un certain niveau, cours simplement sans aucune attente de temps et laisse ton effort perçu te guider. De cette façon, tu profiteras toujours d’un bon entraînement même si tu n’es pas à ton rythme de running habituel.

Évite le soleil autant que possible

Profite des longues journées d’été et cours tôt le matin avant que les températures ne montent trop, ou choisis le crépuscule pour un run en début de soirée après le coucher du soleil. Si tu préfères courir au milieu de la journée, choisis une route bordée d’arbres, prends ta voiture jusqu’à des sentiers boisés ou cherche simplement l’ombre sur ton itinéraire habituel. Peu importe où tu cours, assure-toi de porter une protection solaire résistante à la sueur et à SPF élevé, une casquette et des lunettes de soleil pour te protéger des rayons UV nocifs.

Courir par temps chaud a ses avantages, mais inutile de transpirer plus que nécessaire pour atteindre tes objectifs, ou d’attraper un coup de soleil en essayant de rattraper le runner devant toi. Munis-toi de tissus légers et respirants, de beaucoup d’eau, d’une protection solaire élevée et d’une bonne playlist, et profite d’un bon run malgré les températures élevées.

Les conseils de notre rédacteur sont uniquement destinés à des fins d’information ou d’éducation générale. Nous t’encourageons toujours à parler avec ton médecin ou ton professionnel de santé avant d’apporter des modifications à tes routines de running, de nutrition ou de remise en forme.

Écrit par
Tonya Russell
Tonya Russell avec les mains sur les hanches

Je suis journaliste, en forme et voyageuse passionnée, et je combine souvent les trois. Si je ne m’entraîne pas pour un marathon, je fais probablement de la randonnée avec mes chiens ou à cheval (à l’anglaise). Je viens du sud du NJ, ce qui signifie que je suis une fan des Eagles, pas des Giants.