caret-sm-white star-half circle-drag icon-checkmark-nocircle icon-envelope Left Arrow Scroll down Scroll down close Expand Scroll down quote-marks squiggle Play Play Pause Pause long squiggle squiggle 1 close filter-icon Info Compare Compare Selected Information
Nutrition

Découvre comment nourrir un runner au rayon des surgelés

Flèche Bas
Flèche Bas

Un conseiller en nutrition des Brooks Beasts explique comment faire les bons choix au rayon des surgelés du supermarché.

Lorsque l’on évoque la nutrition des runners, on imagine généralement des tonnes de produits frais et bio, des protéines provenant de verts pâturages et des tupperwares bien organisés de repas parfaitement préparés. Mais en réalité, la plupart d’entre nous ne disposent souvent pas du temps et de l’énergie nécessaires. Cela ne signifie pas non plus qu’il faille prendre sa voiture pour aller commander des repas à emporter.

Selon le Dr Kyle Pfaffenbach, en matière de choix de repas, qu’ils soient frais ou surgelés, la clé est de connaître le nombre de macronutriments dont on a besoin.

Le professeur du programme « Santé et performance humaine » de l’Université Eastern Oregon et conseiller des Brooks Beasts recommande également la plus grande variété possible de légumes lorsque tu sélectionnes tes repas surgelés. En d’autres termes, il faut choisir un repas riche en couleurs.

« Les besoins en macronutriments sont la première chose à considérer et j’aime les calculer en grammes. Il existe des recommandations en grammes de macronutriments basées sur la taille du corps pour les protéines, les matières grasses et les glucides. Les grammes sont plus faciles à calculer que les calories. Je commence généralement par les protéines et les matières grasses pour m’assurer qu’elles sont suffisantes, puis j’adapte les taux de glucides en fonction des entraînements à venir (c’est-à-dire plus de glucides si je prévois un long run ou un entraînement difficile)  », déclare-t-il.

Comment préparer un smoothie

Selon le Dr Pfaffenbach, lui et sa famille ont tendance à davantage utiliser leur congélateur pour stocker des protéines, mais il y conserve aussi des fruits congelés à portée de main pour préparer un smoothie de temps en temps. La différence entre les fruits et légumes surgelés et frais est probablement minime, déclare-t-il. Mais il existe une mise en garde.

« Certaines analyses suggèrent que les fruits et légumes surgelés rapidement peuvent avoir une plus grande valeur nutritionnelle. Les fruits et légumes surgelés rapidement peuvent rester plus longtemps dans la nature et sont généralement plus mûrs lorsqu’ils sont cueillis. La congélation permet de conserver les vitamines, les minéraux et les micronutriments. »

Utiliser des légumes surgelés dans un smoothie peut être acceptable, mais tout dépend du mélange. Dans le même ordre d’idées, le Dr Pfaffenbach explique qu’il est généralement préférable de manger les aliments plutôt que de les boire.

« On peut consommer plus de calories que prévu en les buvant et les smoothies ne permettent généralement pas à une personne de se sentir rassasiée, il peut donc y avoir certains inconvénients. »

Bon à savoir sur les surgelés

Voici trois conseils du Dr Pfaffenbach à prendre en compte la prochaine fois que tu prévois d’acheter des aliments surgelés.

  • Sur les étiquettes des aliments, les macronutriments sont indiqués en grammes. Ainsi, si une personne connaît ses objectifs en grammes de protéines, de matières grasses et de glucides, il est très facile de regarder et de comptabiliser l’apport en macronutriments. C’est plus facile et plus efficace que de calculer les calories.
  • Regarde toujours la liste des ingrédients, surtout s’il s’agit d’aliments préemballés. Vérifie la présence de sirop de maïs à haute teneur en fructose, d’acides gras transformés, d’huiles partiellement hydrogénées et d’autres additifs à éviter.
  • Recherche des caractéristiques positives sur les étiquettes, notamment « biologique », « sans antibiotiques » et « fermier ».

En savoir plus

Envie d’un tour au rayon surgelés pour calmer ta faim ? N’oublie pas de veiller à ton hydratation, d’intégrer beaucoup de fruits et de légumes dans ton régime alimentaire et de choisir des en-cas riches en nutriments comme des noix et des graines plutôt que des chips.

Parcours notre Run Happy Blog pour découvrir des plans d’entraînement et des séances de travail, des mises à jour sur nos équipements, des témoignages inspirants de la communauté de running et bien plus encore.

Étiquettes

AVERTISSEMENT : CET ARTICLE NE FOURNIT PAS DE CONSEILS MÉDICAUX

Le contenu de cet article est uniquement destiné à des fins d’information ou d’éducation générale et n’est pas destiné à se substituer à un avis médical professionnel, à un diagnostic ou à un traitement. Demande toujours l’avis de ton médecin ou d’un autre professionnel de santé qualifié pour toute question que tu pourrais avoir concernant un problème de santé ou un traitement et avant d’apporter des ajustements à tes entraînements de running, de nutrition, de forme physique ou de soins.