Accueil / Run Happy Blog
Nos runners, leurs histoires

Maîtrise tes émotions en courant

Groupe de runners dans une course

Parfois, la vie devient un peu compliquée. Des courses régulières peuvent t’aider à surmonter des sentiments difficiles, te décharger de la routine quotidienne et te donner de nouvelles idées.

Courir pour sa santé mentale

Créer une bonne routine de course est un excellent moyen d'améliorer ta santé physique.

De nombreux experts s'accordent à dire que courir peut aussi être bon pour le cerveau.

En 2018, « The Lancet Psychiatry » a publié une étude portant sur 1,2 million d'américains qui a révélé que les personnes qui font régulièrement de l'exercice ont 43,2 % de jours de moins par mois de « mauvaise » santé mentale que celles qui n'en font pas. Ces « mauvais » jours se caractérisaient par une détresse émotionnelle accrue.

La même étude a montré que l'écart de bonne santé mentale entre les personnes qui font régulièrement de l'exercice et ceux qui n'en font pas était beaucoup plus important que d'autres facteurs comme l'éducation, l'indice de masse corporelle et le statut socio-économique.

Ce qu’il faut retenir ? Si tu cours régulièrement, tu as probablement plus de jours de meilleure santé mentale que d'autres.

Le Runfulness à l'action

Lisa Hallet est un exemple concret de la puissance du Runfulness. Elle est la cofondatrice de l'association Wear Blue : Run to Remember, une communauté de runners qui honore le sacrifice et le service de l'armée américaine.

L'organisation organise ses Saturday Runs (courses du samedi) chaque semaine, des courses communautaires gratuites à travers les États-Unis. Wear Blue propose également un certain nombre de programmes qui soutiennent les familles Gold Star et les militaires en service actif par le biais de courses, d'entraînements et de mentorats.

Le sport pour Lisa Hallett a pris un nouveau sens en 2009 après que son mari John ait été tué dans le sud de l'Afghanistan. Cette jeune mère de trois enfants était déjà une fervente runner, mais elle s'est tournée vers ce sport pour l'aider à faire face à cette perte dévastatrice.

Runner on a trail runner through the forest

« Le running est devenu plus qu’un passe-temps après la mort de mon mari John, un mode de vie. J'ai arpenté les chemins. Avec la distance et la sueur de l'entraînement, j'ai trouvé l'espace pour être brute et vulnérable. Un endroit où je pouvais faire mon deuil, guérir et devenir plus forte », dit-elle.

Hallett s'est lancée dans la course à pied pour faciliter le processus de deuil. Elle ne s'est pas tournée vers le sport pour oublier son mari ou son sentiment de perte, mais pour faire face à ses émotions, et dans ce voyage, elle a pu se dépasser.

Découvre plus en détail le Runfulness

L'acte de courir ne peut pas réparer comme par magie la chose qui fait que tes émotions sont à fleur de peau. Si c'était le cas, nous serions tous des runners.

Au contraire, découvrir le Runfulness, c'est créer du temps et un espace qui peuvent t’aider à résoudre des problèmes et t’inspirer de nouvelles idées. Que tu traverses une rupture, que tu sois confronté au stress du travail ou que tu pleures la perte d'un être cher, le Runfulness peut t’offrir un chemin vers un endroit meilleur.