Accueil / Run Happy Blog
Conseils Running

Démarre du bon pied : conseils running pour les débutants

Illustration d’un homme heureux assis et attachant ses chaussures

Il en faut peu pour devenir un « vrai » runner. La constance et la persévérance sont essentielles. Et soyons honnêtes, un bon équipement est également utile. Pour te donner un coup de pouce, nous avons rassemblé certains des meilleurs conseils pour t’aider dans tes runs.

10 conseils pour être Run Happy

La plupart de ce que tu dois savoir, tu l’apprends en sortant et en courant souvent, mais bénéficier de conseils d’experts ne fait de mal à personne. Voici quelques-uns de nos conseils pour les débutants préférés.

Illustration of a man doing ab work on a large exercise ball next to a woman lifting dumbbell weights.

1. Entraîne l’ensemble de ton corps

Oui, nous courons principalement avec un ensemble spécifique de muscles, mais entraîner tout ton corps n’est vraiment pas une mauvaise idée. Les déséquilibres musculaires peuvent provoquer des blessures, alors envisage un entraînement croisé les jours où tu ne cours pas. Te lancer dans un entraînement ciblé sur le haut du corps t’aidera à maintenir l’ensemble de ton corps en forme et prêt à résister aux rigueurs du running.

2. Prends la récupération au sérieux

Donne-toi à fond ! Mais pas tout le temps. Les jours de récupération sont essentiels pour rester en bonne santé. Chaque fois que tu cours, ton corps se « brise » un peu en quelque sorte. Prends donc un jour ou deux pendant la semaine pour le laisser récupérer. Cela te permettra de passer à la vitesse supérieure lors du prochain entraînement. Si tu es du genre à détester les siestes sur le canapé, opte pour des activités à impact faible comme le yoga ou la natation les jours de récupération.

Illustration of a woman asleep who has a thought bubble showing she’s dreaming of heart, smiley face, and peace sign icons.

3. Passe une bonne nuit

Arrête de lire les mauvaises nouvelles sur ton téléphone et arrête Netflix, tu as déjà regardé 15 épisodes aujourd’hui. Tout le monde a besoin d’un bon sommeil, mais si tu t’entraînes dur, ton corps et ton cerveau ne pourront pas fonctionner correctement sans un sommeil suffisant. Essaye au moins de profiter de huit heures de sommeil réparateur.

4. Une bonne alimentation, une bonne course

Un régime équilibré en glucides, protéines et bonnes graisses est le carburant dont tu as besoin afin d’alimenter correctement ton corps pour tes entraînements Tu as le droit de craquer de temps en temps, mais n’oublie pas d’écouter ton corps pendant tes entraînements pour découvrir ce qui fonctionne ou non pour toi. Planifier ses repas est un bon moyen de garder une trace des aliments que tu consomme pendant tes entraînements et avant une compétition.

5. Souviens-toi de la règle des deux heures

Pour éviter les problèmes d’estomac qui pourraient te ralentir, évite de trop manger ou de trop boire dans les deux heures précédant ton run ou ta course. Essaye de t’approvisionner en glucides et en protéines à l’avance. Opte pour un sandwich à la dinde plutôt que des fettuccine Alfredo.

6. Prends soin de ton corps avec des échauffements et des retours au calme

Fais comprendre à ton corps que tu es sur le point de te lancer dans une activité exigeante en t’échauffant avant de commencer. De la marche rapide, du jogging lent et beaucoup d’étirements feront l’affaire. Il en va de même après l’effort. Est-ce que tu arrache le câble d’alimentation de ton ordinateur lorsque tu as fini de l’utiliser ? Bien sûr que non. Il en va de même avec ton corps.

7. Le souffle est important

De nombreux coureurs expérimentés s’accordent sur le fait que tu dois être capable de parler avec des phrases complètes lorsque tu cours. Nous ne te conseillons bien sûr pas d’entamer un monologue pendant l’entraînement. Nous te recommandons simplement de faire attention à ta respiration, car c’est un élément de stabilisation important pendant ton run.

Illustration of a Brooks shoe and shoebox.

8. N’attends pas pour remplacer tes chaussures

Nous savons que tu adores ta paire de chaussures de running Brooks, mais malheureusement, même les meilleures choses ont une fin. Tes chaussures ont une durée de vie d’environ 500 à 800 km. Lorsque tu atteins cette limite, il est donc temps de trouver une nouvelle paire pour poursuivre la route. 

9. Sois patient(e)

Tu as commencé à courir et malgré les courbatures et les douleurs initiales liées à l’utilisation de nouveaux muscles, tu es revigoré(e) et tu te sens prêt(e) à te lancer dans ton premier marathon. Demain peut-être ? Ne mets pas la charrue avant les bœufs ! Sois patient(e) et constant(e) dans ton entraînement, sinon tu risques de te blesser.

10. Demande de l’aide

Tu penses peut-être que le running est un sport individuel, mais c’est vraiment un sport d’équipe. N’hésite pas à demander de l’aide à d’autres coureurs. Découvre des conseils sur les équipements, les meilleures courses, les régimes alimentaires et bien plus encore.

Illustration of a runner’s legs and feet running toward a horizon with the sun shining in the distance.

C’est parti !

Maintenant que nous t’avons donné les conseils nécessaires, il est temps de commencer ton entraînement ! Nous disposons de plans d’entraînement destinés aux débutants pour les courses de 5 km et de 10 km. Même si les compétitions ne sont pas d’actualité pour le moment, ces plans te permettent de continuer à t’entraîner. Utilise-les pour planifier efficacement tes entraînements, puis lance-toi dans une course virtuelle.

Si tu as besoin de nouveaux équipements avant de te lancer, essaye notre Conseiller Chaussure et notre Conseiller Brassière.